Les propos du président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire PDCI, Henri Konan Bédié ont suscité de vives réactions dans la classe politique ivoirienne surtout dans le parti au pouvoir. Au cours d’une sortie, Henri Konan Bédié avait accusé les étrangers d’être à la base des crises sociales et sécuritaires de la Côte-d’Ivoire. Dimanche dernier, le parti de l’actuel président Ivoirien le RHDP, à travers un communiqué, a qualifié les propos de Henri Konan Bédié d’ « irresponsables, xénophobes et tribalistes ».

Le RHDP invite le président du PDCI à des propos modérés

Pour le porte-parole le ministre Adjoumani, Henri Konan Bédié ancien président de la Côte-d’Ivoire n’a retenu aucune leçon des événements tragiques subis par le peuple ivoirien. En outre, le RHDP  a remarqué que les allégations du président du PDCI ressemblent aux propos d’autres politiques de son entourage.

A en croire le RHDP, ces propos tribalistes sont donc responsables de plusieurs affrontements dans certaines régions ivoiriennes notamment à Béoumi. Par ailleurs, le RHDP a exhorté Henri Konan Bédié à ne plus propager ce genre de propos. Il a également invité les ivoiriens à ne pas se laisser aller à de tels propos qui divisent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom