Les préfets sont depuis hier en conclave à Abomey dans le cadre de leur conférence statutaire. C’est le ministre de tutelle Alassane Seïdou qui a procédé à l’ouverture des travaux de cette première session de la conférence des préfets au titre de l’année 2019. Réunion périodique des responsables en charge de l’administration territoriale, la conférence des préfets de département revêt une importance capitale. Elle permet d’échanger sur la vie et le fonctionnement des départements et d’apprécier aussi l’avancée du processus de la décentralisation et de la déconcentration.

A l’ordre du jour de cette première session de la conférence des préfets, plusieurs thématiques concourant à un seul et unique objectif: la bonne administration du territoire. Cette  mission confiée aux préfets est déterminante. Selon le ministre de la décentralisation Alassane Séïdou, il faut assumer cette mission avec engagement et efficacité afin de créer les conditions propices à la réalisation les objectifs de développement du Bénin. Il a exhorté les préfets à l’effort et au travail bien fait au cours des deux jours de ce conclave.

L’élaboration, l’actualisation et la mise en œuvre de la décentralisation et de la déconcentration dans les ministères sectoriels, l’appréciation de l’opération ‘’Guépard’’ initiée pour  gérer la question de la transhumance dans les départements, sont autant de thématique qui focalisent les attentions dans la au cours de cette conférence dans la cité des Houégbadjavi. Au nom de ses collèges, Firmin Kouton, le préfet du Zou a rassuré le ministre de la circonspection avec laquelle ils vont examiner les différentes préoccupations. Il n’a pas manqué d’évoquer les difficultés qui anéantissent les efforts déployés dans chacun des départements. A ces problèmes, le gouvernement de Patrice Talon va apporter des solutions adéquates rassure le ministre Alassane Séïdou.       

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom