Le procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou a donné un point de presse ce mardi 18 juin 2019 à Cotonou au sujet des violences des 1er et 2 mai 2019 à Cotonou. Il a évoqué l’implication de l’ancien président de la République du Bénin Dr Thomas Boni Yayi.

Loading...
L’ex-chef d’Etat béninois Dr Thomas Boni Yayi est impliqué dans les événements du 1er mai et 2 mai 2019 à Cotonou, d’après ce qu’a rapporté le magistrat Mario Mètonou dans sa déclaration de presse ce mardi 18 juin 2019 à Cotonou. « Des interrogations et des pièces au dossier il résulte une implication personnelle de l’ancien Président de la République M. Boni Yayi » a déclaré le procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou.

C’était l’occasion pour lui de justifier la décision du magistrat instructeur à entendre l’ex chef d’Etat béninois Boni Yayi dans le dossier «d’incitation directe à un attroupement non armé et de participation à un attroupement armé » lié aux événements des 1er et 2 mai 2019 à Cotonou. Un dossier renvoyé au juge d’instruction pour complément d’enquête.

Tout est accompli ?

Le ton affirmatif du procureur est surprenant ; il ne parle pas de soupçon d’implication de l’intéressé pourtant le nom de celui-ci n’était pas cité dans le dossier. C’est à croire que les enquêtes sont closes. L’écoute de l’ancien président de la République par le juge d’instruction qui n’a pas été encore effective était-elle alors juste une mise en scène pour déclencher une autre étape de la procédure dans ce dossier quels que soient les résultats de cette instruction ? Pourquoi le procureur devrait venir faire une telle déclaration en sortant de son rôle alors que le juge d’instruction n’a pas fini son travail ?

En tout cas, pour l’instant les deux déplacements du juge d’instruction chez Yayi ont été vains. Ses avocats évoquent des raisons sanitaires. Le procureur parle plutôt de refus de se prêter aux questions du juge d’instruction. Ce qui à ses dires, a amené le juge à envisager à l’encontre de Boni Yayi la mise en œuvre de mesures coercitives.

De l’eau au moulin des avocats de Yayi

La sortie du procureur semble donner raison à Me Paul Kato Atita et à son confrère Renaud Agbodjo qui soupçonnaient un plan pensé et conçu contre la personne de Boni Yayi. De plus, pour eux, le juge commis pour le dossier ne serait pas vraiment indépendant. Il y a assez de points d’ombre sur le cas de Yayi coincé à domicile depuis le 1er mai sans une décision d’assignation à domicile prise la justice. Etait-ce déjà les mesures coercitives ? Pourquoi le procureur n’en donne pas une explication ?

Rappelons que les violences dont il est question sont survenues suite à la militarisation de la maison de Yayi à Cadjèhoun après des rumeurs sur son arrestation, le 1er mai. Il y a eu un soulèvement populaire suivi de beaucoup de dégâts matériels. Aussi, la répression par les forces de la défense et de la sécurité publique a-t-elle tourné mal avec des blessés et des morts sous des tirs à balles réelles de l’armée confirmés à l’époque par le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Sacca Lafia.

Voir les commentaires

24 Commentaires

  1. Nous voulons un Bénin qui fasse comme le Rwanda et même mieux. Rien d’autre. En tant que membre du cabinet restreint du Président Talon, je me permets pour la première fois de m’exprimer sous anonymat, mais juste pour vous rappeler que/
    1- dans 2 ans , toutes les aides sociales promises aux mamans qui n’ont jamais travaillé de leur vie , seront versées. Elles sont porteuses de vie. Il suffit d’avoir 55 ans.
    2- La production de coton verra un doublement du prix du kilogramme afin d’aider nos paysans
    3-Tous les étudiants des universités publiques seront boursiers du L1 au doctorat (système LMD).
    Ceux du privé, auront tous une demi bourse par rapport à ceux du public.
    4- Les micro crédits seront accessibles dans tous les bureau de poste, dans les mairies.
    Le Bénin deviendra un incubateur de start up pour la création informatique (ordi ultra light, alimentés au solaire, téléphone mobile solaire ou éolien, télé solaires , montage de cars et bus et motoculteurs pour la sous région…)
    L’avenir est prometteur
    Vous doutez, une seule preuve vérifiable: Bénin premier producteur africain de l’or blanc, le coton!
    Donc calmons nous. Nous sommes en train de voir comment libérer Yayi dans les prochaines heures sans troubles …
    Merci
    Allons ensemble à la paix

  2. Vous, je peux vous donner un petit conseil si vous voulez bien. Allez prendre et lire un peu le code de procédure pénale,ça vous fera du bien. Et vous éviterez ces amalgames de profane. Sinon, pour le moment vous ne savez pas grand-chose du rôle d’un procureur de la république. Cordialement.

    • Moi je fus vice procureur au bénin et plus tard au Canada.
      Tu peux me faire confiance, ça n’existe pas.
      J’ai même étét décoré par la Reine d’Angleterre…
      J’ai jamais vu ce qui se passe au Bénin

  3. Mais YAYA BONI nous avait dit “ils sont petits…” et maintenant il pleure …hé…Si tu n’as rien cherché tu ne peux pas gagner…

  4. Un jeune homme qui cherche son avenir auprès de GUIL-ATHA-TAL
    Mon petit Mètonnou, je te dis, “la bénédiction que tu cherches là, ça dépend de toi”, “ça est dans ta main, ça est dans ta main…”
    J’ai pris un RDV pour toi Mètonnou chez Jojo GBENAMETO alias “kploya kploya”. Il va te parler et te parler, “ça dépend de toi
    La vie n’est pas compliquée…la vie de rêve que tu cherches là, la vie de rêve que tu envisages là Mètonnou, tout ce que tu cherches, ça dépend de toi, ça est dans ta main, …
    Ne lance pas caillou où il n’y a pas oiseaux.

  5. Madampol
    T’inquiète! Sur ce forum bon nombre des klébés de Taïrou sont limités intellectuellement. Ils ne connaissent pas le mot ”réfléchir”.

  6. Commenter : mes autorités! si vous tirez la corde de mouton dûr et il vous tire dûr aussi, la corde ne s’est pas coupée, le mouton sera mouri. mettez de l’eau froid dans le feu.

  7. Jeune METENOU, allez au bout de votre metier.Personne ne vous a payé la scolarité pour vous empecher d’accomplir loyalement votre metier.Je vous sais un garçon honnête.Il faut exercer simplement ce qu’on vous a appris.

  8. Aucun pays au monde n’est fermé. Toute action des acteurs d’un pays est connue du monde entier. Ainsi, la compétence d’un individu dans un pays peut être remarqué ailleurs. Si c’est un haut fonctionnaire par exemple, cela pourrait le promouvoir à l’international.
    Ne dit on pas qu’il faut être ambitieux dans la vie?
    Nos magistrats et autres hauts fonctionnaires qui prennent des décisions déniées de toute éthique , sont ils compétents? quelles ambitions ont ils?

  9. Le Plombier, tais-toi; tu es trop enclin à tirer inutilement sur Yayi. Tu es au cœur de la procédure pour savoir que le Juge a fini son travail? On connait la méthode de la rage et de la ruse

  10. Ce qui me gêne pour nos journalistes est qu’ils sont généralistes et c’est dangereux. Pour parler d’un dossier judiciaire, il faut un journaliste qui comprend la chose judiciaire, c’est pareil pour la politique, l’économie, l’environnement … Mais au Bénin le même journaliste parle de tout et finit par ne raconter que des bêtises. Dans un dossier judiciaire, la seule personne habileté à parler est le procureur. Le procureur est l’accusateur et ne fait jamais de cadeau au présumé. Le juge d’instruction lui ne doit pas parler publiquement car il doit instruire à charge et à décharge avec la contribution de la police judiciaire. Ne soyez pas étonnés que le procureur accuse Yayi, il est dans son rôle. A lui d’aller devant le juge pour se défendre avec ses avocats. S’il refuse tant pis pour lui

    • NDLR:

      N’importe quoi !
      À force de vouloir corriger passionnément, vous- même, vous tombez dans un travers qui prouve que vous ne maîtrisez pas les normes et procédures en la matière.
      Bref, dans le cas d’espèce, c’est le procureur qui a saisi le juge dinstruction des faits présumés imputables au président YAYI.En aucun cas il ne peut et ne doit plus intervenir publiquement en accusateur pour un dossier en instruction dont il a lui même saisi un juge indépendant pour approffondir les enquêtes et situer les responsabilités . Ce qui vient de se passer ce jour n’est qu’une instumentalisation de la justice qui trouble la sérénité de l’instruction et perturbe une bonne administration de la justi e dans notre pays.

  11. Qui vous dit que le juge n’a pas fini son travail ???
    Le saisissement du procureur atteste que le dossier est clos et que par la contrainte de la police judiciaire; Boni Yayi sera entendu en présence de ses avocats, inculpé et déposé en prison en attendant son procès.
    Vous avez été à l’école plus que nous dans ce pays pour faire des interprétations juridiques à deux balles ici ?????
    Contentez-vous de commenter des commentaires des réseaux sociaux. C’est mieux pour vous.
    Le procureur est dans ses droits.
    Il interprète et dit le droit .
    Il est dans une procédure à charge quitte à ce que les incompétents d’avocats de Yayi démontrent le contraire.
    Ce qui serait étonnant puisque les preuves sont accablants pour le Docteur en désordre économique qui rêve encore du pouvoir d’Etat.
    Il marchera sur nos cadavres pour atteindre son objectif
    Je passais
    Le Plombier

  12. L’intégrité et la probité ont complètement déserté la cité. Avec ça, ajouter un soupçon d’incompétence. Tout ceci donne un cocktail explosif qui fait craindre pour l’avenir de ce pays sur le long terme.
    Pour revenir au cas de notre proc qui veut rendre justice, mais qui n’a pas bronché quand Boni s’est retrouvé emprisonné dans sa maison pendant plusieurs semaines en dehors de toute procédure judiciaire. De quelle justice nous parle t-il?

    • Madampol
      C’est quoi une procédure judiciaire ????
      Vous raconter souvent ici ce que vous ne maîtrisez point.
      Le brevet d’études ne permet pas d’appréhender le bien fondé de la procédure
      Si le sieur Yayi est en résidence surveillée ; c’est qu’il y a une procédure judiciaire.
      Ça; ça ne se raconte pas dans la presse
      Donc; quitte rapidement dans ça.
      Je passais
      Le Plombier

      • Hey Joe, je suis un ignare du droit c’est vrai. Mais s’il y a quelque chose dont je ne manque pas , c’est le bon sens. Quand on t’embastille pour une gav ou résidence surveillée, on te notifie ce qu’on te reproche et tes avocats ont accès au dossier. Mais les ____ que tu supportes on privé Boni de liberté plusieurs semaines avant de lui envoyer un juge. Arrête de venir raconter des idioties ici, mon cher ami. Il y a des limites aux inepties qu’on peut supporter.

        • poh poh poh Joele plombier, Madampol t’a sagba dèèèèèh!
          Ne passe plus, mais casse toi carrément. Madampol t’a bien niqué

        • Il n’y pas de morale ni de bon sens dans une procédure judiciaire, seule la loi s’impose et nul n’est au dessus d’elle.

          Yayi Boni a trop parlé….Son désir d’incendier le Bénin à trop duré : il doit maintenant rendre compte. Ce n’est ni une affaire du nord ni du sud, c’est l’affaire d’un individu frappé de folie de grandeur qui n’a pas su s’arrêter à temps. Il a méconnu ce qui est dans le ventre du “DAN”

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom