Le Nigeria traverse une grande période d’instabilité sécuritaire, avec les attaques répétées de groupe islamique Boko Haram ou encore les conflits interethniques entre agriculteurs et éleveurs. Un challenge certain pour la nouvelle administration du président Buhari, élu pour un second mandat. Mais selon, le vice-président de la république nigériane, à New York ce dimanche,  la situation serait moins alarmante qu’elle ne paraissait.

Loading...

« Les kidnappings au Nigéria sont exagérés »

Mr Yémi Osinbajo, vice-président de la république du Nigéria était depuis ce dimanche en visite aux USA, pour une visite de quatre jours. Une occasion pour l’homme d’état de rencontrer dans la grande pomme, New York,  la diaspora nigériane, très présente dans cette partie des USA. Au cours de son entrevue, les nigérians new-yorkais auraient dit leurs préoccupations quant à l’insécurité grandissante au Nigéria et notamment sur la recrudescence des enlèvements dans le pays.

203 décès liés à la criminalité et 281 enlèvements au cours des trois premiers mois de 2019 dans l’État de Zamfara au Nord du Nigeria et un avis de voyage publié récemment par le Royaume-Uni demandant à ses citoyens de ne pas se rendre dans certains États du Nigeria en raison de l’insécurité croissante occasionnée par les enlèvements, le banditisme, le militantisme et le terrorisme. Mais pour Mr Yémi Osinbajo,  répondant aux préoccupations de ses compatriotes ; « En ce qui concerne les enlèvements que nous avons vus dans certaines régions du pays, encore une fois, ce n’est pas tout à fait nouveau. En fait, certaines histoires d’enlèvements que vous lisez ou écoutez ne sont tout simplement pas vraies, nombreuses sont alimentée par la politique ».

Pourtant, selon la presse nigériane, ce jeudi encore ; la police dans des opérations ciblées au cours de la semaine dernière aboutissait à l’arrestation de 93 ravisseurs présumés dans le nord du Nigéria, et à la saisie d’une douzaine d’armes automatiques

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom