Antonio Guterres, le secrétaire général de l’Onu a appelé les pays au respect de l’embargo sur les armes en direction de la Libye. En effet, les 15 membres du conseil de sécurité de l’organisation planétaire ont approuvé hier lundi un renouvellement de l’embargo sur les armes en provenance et à destination du pays de Mouammar Kadhafi pour une durée d’un an.

«Transferts illicites d’armes à destination et en provenance de Libye »

Les navires qui font route vers la Libye seront donc inspectés. Selon le numéro 1 de l’Onu, les experts de l’organisation mondiale qui travaillent au respect de l’embargo sur les armes  dans plusieurs pays et institutions régionales ont « tous signalés des transferts illicites d’armes à destination et en provenance de Libye ». Il faut dire que la Libye est le théâtre d’une guerre entre Fayez al-Sarraj, chef du gouvernement d’union nationale (GNA) et Khalifa Haftar.

Le maréchal veut déloger le gouvernement de Tripoli. Dans cette guerre, Fayez al-Sarraj aurait bénéficié d’armes de fabrication jordanienne et turque. Haftar quant à lui, aurait la faveur de l’Egypte, de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis. Ces pays sont accusés de lui livrer des armes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom