L’insécurité devient de plus en plus grandissante au Nigéria. Les médias locaux rapportent que ce mardi 18 juin 2019, des individus armés non identifiés ont procédé au kidnapping du fils de l’ancien ministre de la santé Isaac Folorunso Adewole. Les ravisseurs ont procédé à l’accomplissement de leurs forfaits alors que Dayo, la victime était dans sa ferme d’Iroko, près de Fiditi à Afijo. Selon les informations rapportées par la population environnante, les assaillants ont utilisé deux véhicules. Un véhicule a dans un premier temps servi à transporter leur victime du lieu du kidnapping à un autre lieu. Ils ont ainsi abandonné le premier pour ensuite utiliser un autre pour s’évaporer dans la nature.

Loading...

Vaine mobilisation des chasseurs locaux

Selon les confidences faites par certains témoins au média « The Nation » sur les circonstances de l’enlèvement, certains chasseurs locaux avaient même été sollicités pour aider à retrouver la victime. «Les villageois ont été alertés par le personnel qui a survécu à cette épreuve. Les chasseurs locaux ont été mobilisés par l’Oniroko d’Iroko » rapporte le journal. « Mais ils n’ont pas encore localisé l’endroit où se trouve Dayo. On soupçonnait les ravisseurs d’avoir changé de véhicule après l’annonce persistante à la radio après qu’Oniroko eut sonné l’alarme. » a ajouté le média.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom