Le patron de la chaine de télévision 2STV, El Hadj Ndiaye semble être revenu sur sa décision vis-à-vis de Cledor Séne. Après avoir démenti la rumeur selon laquelle il aurait interdit aux journalistes de sa chaine d’interviewer le leader du mouvement Claire Vision, monsieur El Hadj Ndiaye a finit par décréter qu’il ne voudrait plus de ce dernier dans sa télévision.

Une note de satisfaction pour Cledor Sène

Le leader du mouvement “Claire Vision” a réagi à cette décision du PDG de la 2STV en déclarant que cette mesure contre sa personne ne le surprend pas. Dans une vidéo-live sur son compte Facebook, il soutient que c’est les médias qui ont besoin de lui désormais et non le contraire. Pour lui, le débat devrait plutôt être tourné vers la gestion des ressources naturelles du Sénégal. Il poursuit : « je n’ai  jamais été démenti malgré ses nombreuses révélations ».

Clédor Sène entre attaques et censure

Clédor Sène avait récemment manifesté son intention de répondre à l’appel à témoin du procureur de la république. Il n’avait pas tardé à se présenter à la division des investigations criminelles au lendemain de la conférence de presse du procureur Serigne Bassirou Gueye pour selon lui révéler d’importants documents concernant la gestion des ressources pétrolières.

Cette censure survient après plusieurs attaques subies par Monsieur Sène sur ses démelés passés avec la justice. En effet, accusé du meurtre d’un Président du Conseil Consitutionnel en 1993, Monsieur Sène avait été amnestié par Wade avec la loi Ezzan de 2005.

Voir les commentaires
Loading...

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom