Le 14 juillet, jour important pour toute la France, se déroule dans un contexte assez particulier cette année. En effet, la fête nationale française survient à un moment où il y a une réelle crise de confiance entre les français et leurs dirigeants. Voilà plusieurs mois maintenant que l’hexagone fait face à une crise sociale marquée par l’avènement des gilets jaunes.

Loading...

Depuis la fin de l’année 2018, les gilets jaunes ont pour habitude de se rassembler chaque week-end sur toute l’étendue du territoire pour exprimer leurs mécontentements. Pour ce 14 juillet et malgré la présence importante des forces de sécurité sur l’avenue des Champs-Élysées pour le défilé de la fête nationale, les gilets jaunes ont trouvé le moyen de se faire entendre.

Pas de répit, même le 14 Juillet

Hier par exemple, quelques gilets jaunes ont manifesté devant l’Hôtel de Brienne à Paris où le président Emmanuel Macron prononçait un discours. En pleine affaire François de Rugy, les manifestants n’ont pas manqué de faire échos des révélations du site Mediapart concernant le ministre de la transition écologique devant l’Hôtel de Brienne. Pour ce 14 juillet, les gilets jaunes se sont fait remarquer sur les Champs-Élysées, lorsque Emmanuel Macron effectuait la revue des troupes à bord d’un véhicule militaire. Au passage du président à leur niveau, les gilets jaunes ont copieusement hué Emmanuel Macron. Un des leaders charismatiques du mouvement, à savoir Eric Drouet était également présent. Les contestataires ont utilisé des ballons gonflables jaunes pour montrer qu’ils étaient bien là.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom