Depuis le  11 mars 2019 et après le crash de la Lion Air et de l’Ethiopian Airlines, les compagnies aériennes et autres régulateurs aériens du monde entier décidaient de maintenir au sol le modèle d’avion de ligne du constructeur américain Boeing, le 737 MAX. Ce Mercredi, le constructeur a annoncé une baisse de son chiffre d’affaires de 35% et une perte trimestrielle de 2,94 milliards de dollars.

Loading...

Boeing dans la tourmente…

Le modèle du 737 Max avait été immobilisé au sol après les crashs meurtriers du vol 302 d’Ethiopian Airlines en mars, et celui huit mois plus tard, du vol 610 de la Lion Air. Les deux drames avaient coûté la vie à 346 personnes. A l’époque, un nouveau système automatisé avait été indexé comme étant défectueux dans les deux avions. Avant la publication officielle de ses résultats trimestriels, Boeing avait déjà annoncé jeudi une énorme charge comptable de 4,9 milliards de dollars après impôt en raison de l’impact financier de l’échec du modèle 737 Max.

Cette forte réduction des bénéfices aura donc entraîné la première perte trimestrielle de Boeing en dix ans. La dernière perte nette enregistrée par Boeing remontant au troisième trimestre de 2009, année au cours de laquelle elle aurait perdu 1,6 milliard de dollars des suites  de tests ratés sur son modèle 787 Dreamliners. Selon les observateurs, même en supposant que les régulateurs autorisent le Max à voler à nouveau durant ce troisième trimestre, les pénalités pour retard de livraison et autres coûts pourraient se poursuivre sur un certain nombre d’années.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom