Le 11 juillet dernier, se tenait une sorte de sommet sur les réseaux sociaux. Si les grands acteurs de la Tech n’étaient pas conviés, Facebook et Twitter en tête, tous les plus gros critiques de la Silicon Valley ont accepté de faire le déplacement. L’idée ici, était alors de débattre au sujet de la « malhonnêteté » de ces réseaux.

Loading...

Principal orateur, Donald Trump lui, n’y est pas allé de mainmorte. Il faut dire que ce dernier est accusé d’absolument tout et n’importe quoi, comme par exemple, de collusion avec la gauche américaine. En outre, ce dernier ferait tout simplement courir le risque de voir arriver à la Maison-Blanche, un homme endormi en référence au sobriquet « Sleepy Joe », qu’il a donné à son principal rival, Joe Biden. Cependant, Trump l’assure, à la place de toutes ces accusations, les Américains ont à la tête du pays, “un homme très beau et intelligent, un véritable génie stable!”.

Un rassemblement très porté à droite

Parmi les autres invités de cet extraordinaire meeting, PraguerU, site publiant des vidéos très penchées à droite ou encore TurningPointUSA, organisation selon laquelle les universités américaines feraient de la « propagande gauchiste ». Une initiative taclée par le vice-président de la Fondation sur les technologie de l’information et l’innovation, Daniel Castro, pour qui ce meeting vise simplement à donner de l’importance à des personnes qui souhaitent se sentir un peu plus légitime.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom