Au moment de son élection, Emmanuel Macron promettait une nouvelle vague, à savoir une nouvelle politique qui tranche très clairement avec ce qui se faisait dans l’ancien système. Toutefois, les nombreuses affaires entourant l’exécutif semblent indiquer que rien n’a changé. C’est en tout cas le constat que se sont fait des centaines de Français.

Loading...

Tout a réellement débuté avec l’affaire Benalla. L’an dernier, l’ancien collaborateur de l’Élysée était accusé de s’être fait passer pour un policier, avant de frapper les manifestants du 1er mai. Une situation qui sera suivie par de nombreuses révélations douteuses concernant l’attitude de ce proche de Macron. Entre armes à feu, passeports diplomatiques « volés » au gouvernement, contrat passé avec un oligarque russe, Benalla est aujourd’hui mis en examen pour plusieurs faits, dont ceux de corruption et blanchiment d’argent.

Benalla, une affaire retentissante

Concernant cette affaire, un autre homme y est directement lié, à savoir Ismaël Emelien. Ce dernier, œuvrant au sein de l’Élysée, est accusé d’avoir diffusé sur les réseaux sociaux, via de faux comptes créés pour l’occasion, des vidéos montées censées disculper les services de sécurité de l’Élysée dans les accusations auxquelles elles font face. Depuis, ce dernier a été entendu par l’IGPN et a décidé de quitter son poste de conseiller spécial du président de la République.

Plus récemment, c’est l’affaire De Rugy qui fait réagir. En effet, le ministre de la Transition écologique est sous le feu des critiques depuis quelques jours, pour avoir organisé de fastueux dîners aux frais du contribuable. Depuis, les révélations se sont enchaînées, ce dernier étant accusé de disposer d’un logement social dans la banlieue nantaise. Le couple est également accusé d’avoir déboursé pas moins de 63.000 euros dans la rénovation d’un appartement « vétuste » alors que l’épouse du ministre aurait également acheté un sèche-cheveux couvert d’or, à 499 euros. Depuis, s’il garde encore la confiance du gouvernement, sa situation est plus que difficile à assumer.

L’exécutif, plombé par diverses affaires

Une nouvelle affaire donc, qui s’ajoute aux multiples casseroles traînées par le gouvernement. Les affaires Ferrand (visé par des enquêtes pour escroquerie, prise illégale d’intérêts et abus de confiance dans le cadre d’une affaire d’avantages offerts concernant des contrats immobiliers à ses deux épouses successives), Nyssen (accusée d’avoir omis de déclarer en mairie et au fisc des travaux réalisés au sein de sa maison d’édition) ou encore Flessel (accusée d’avoir oublié de déclarer certaines sommes au fisc concernant la société Flessel & Co, qu’elle détient et qui gère son image), sont là pour le rappeler.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom