Le ministre de la transition écologique français François de Rugy a via un communiqué de presse ce matin, demandé à sa directrice de cabinet Nicole Klein de déposer le tablier. Cela s’est fait à la suite de la publication d’information par le site d’information français Médiapart, qui affirmait que Nicole Klein possédait un appartement HLM de 2006 à 2018, à la capitale alors qu’elle ne logeait plus dans à paris.

Loading...

Près de 17 000 euros dépensés pour un dressing

Les informations révélées par Médiapart avaient fait réagir la directrice de cabinet du ministère de l’écologie. Nicole Klein avait signalé avoir intégrer ce logement HLM en toute légalité. Tant bien même qu’elle avait assuré que la décision de sa démission ne venait pas d’elle mais du ministre François de Rugy, il s’avère maintenant que ce dernier n’est pas aussi blanc comme neige.

Médiapart a indiqué que le ministre a dépensé des sommes faramineuses pour son propre compte issues de la caisse de l’Etat français. Parmi ces dépenses, on dénombre près de 17 000 euros dépensés par François de Rugy pour un énorme dressing de leur lieu de résidence au ministère de la transition écologique. Cependant, l’épouse du ministre explique qu’il ne s’agit pas d’un dressing en tant que tel mais de placards. « Ce n’est pas vraiment un dressing, ce sont des placards. Et quand on est arrivé, il n’y en avait pas ! » a confié Séverine Servat-de Rugy à Médiapart.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom