Dans un arrêté interministériel en date du 22 juillet 2019, il est interdit la délivrance des actes de l’autorité à des personnes  recherchées par la justice. Le curieux arrêté n’a pas fini de faire des vagues, quand une vidéo de 2015 expose un de ses signataires en pleine contradiction par rapport à ses actes d’aujourd’hui.

On croira de moins en moins à la sincérité de la motivation des autorités politiques qui ont pris l’arrêté N°023/Mjl/Dc/Sgm/Dacp/Sa/023sgg19. Dans une vidéo circonstanciée (déclaration des avocats suite à la supposée soustraction de souche de Patrice Talon) en date de 2015 et circulant sur les réseaux sociaux, Sévérin Maxime Quenum, ès qualité d’avocat de Patrice Talon affirmait au Chant d’Oiseau qu’ «  on ne peut pas contraindre un citoyen à l’apatridie ou à l’exil, on ne peut pas priver un citoyen de ses droits, de ses actes, de ses papiers et penser qu’on est dans un Etat démocratique ». Il ajoutait que priver un citoyen de son acte de naissance c’est le priver de son existence juridique et appelle à la mobilisation des citoyens contre ce qu’il a qualifié de « vandalisme d’Etat ».

Revirement 4 ans après?

Quatre ans après, le même personnage, aujourd’hui ministre de la justice, cosigne avec son homologue de l’intérieur et de la sécurité un arrêté qui, en son article 3, stipule qu’ «  il est interdit d’établir et de délivrer au profit et pour le compte des personnes recherchées par la justice des actes d’autorité ». Parmi ces actes d’autorité, il y a l’acte de naissance que l’actuel ministre, dans sa peau d’avocat qualifiait de preuve de l’existence juridique d’une personne.

Autant cette contradiction révèle le caractère lunatique du personnage qu’elle lève un coin de voile sur le mode opératoire de certains hommes politiques qui dirigent le pays actuellement.  Le modus operandi de l’engagement politique se trouve ainsi perverti par des gens qui ont joué aux bons démocrates pour gagner la sympathie du peuple et prendre le pouvoir avant de montrer un autre visage quand ils sont aux commandes. Car, en prenant un tel acte, le garde des sceaux qui est un praticien de droit de longue expérience n’ignore pas qu’il pose un acte grave, dénudé de toute logique et de tout fondement juridique puisque les personnes poursuivies ne sont condamnées pour le moment et ne peuvent donc subir une sanction aussi extrême comme si on les privait de leurs nationalités. Il s’agit aussi d’une violation pure et simple du principe de la présomption d’innocence consacré par la constitution du 11 décembre 1990 en son article 17 : « toute personne accusée d’un acte délictueux est présumé innocente jusqu’à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d’un procès public durant lequel, toutes les garanties nécessaires à sa libre défense lui auront été assurées ». Depuis avril 2016, cet article a été maintes fois violé dans divers dossiers par ces mêmes juristes qui défendaient hier la démocratie et les droits de l’homme. Autres temps, autres mœurs.

Voir les commentaires

23 Commentaires

  1. Ah thank God enfin vous avez vomi les mots justes ” âmes légères” voilà ce que vous êtes. Vous avez perdu la raison un peu comme dans un secte mené par un gourou ou ce dernier est votre dieu et que quiconque osé dire laa vérité ou dire le contraire de votre pensée devient votre ennemis au point où vous êtes capable de vous sacrifier pour lui. Ouvrez les yeux car vous délirez allez vous faire exorciser pauvres crédules naïfs…

  2. J’ai parcouru toute la liste. Aucun militaire n’y figure.Pourtant l’affaire de l’avion présidentiel demeure gelée de même que les primes des hommes de rang envoyés au front en Cote d’Ivoire.
    En définitive se sont des poltrons qui ne se prennent qu’au plus faibles. D’ils Sont garçons qu’il touchent à un seul cheveux de la hiérarchie militaire ou à un haut gradé à la retraite.
    Lutte contre la corruption menée par qui?

  3. J’ai parcouru toute la liste. Aucun militaire n’y figure.Pourtant l’affaire de l’avion présidentiel demeure gelée de même que les primes des hommes de rang envoyés au front en Cote d’Ivoire.
    En définitive se sont des poltrons qui ne se prennent qu’au plus faibles. D’ils Sont garçons qu’il touchent à un seul cheveux de la hiérarchie militaire ou à un haut gradé à la retraite.
    Lutte contre la corruption menée par qui?

  4. Cet arrete ne devrait en aucun cas etre une surprise quand on sait la logique dans laquelle baigne ce regime. La justice est mise entre parenthese et meme quand des decisions sont rendues par des juges courageux en faveur des parties qui ne partagent pas les opinions du pouvoir, on ne delivre pas de grosse. L’appatridie est une condition qu’uacun pays serieux ne peut creer a ses citoyens. On commence par se poser de vraies questions sur ce que nous reserve demain. Attendons de voir

    • Toute considération politique mise à part, le Bénin semble produire quantité de juristes dont la compétence n’est pas flagrante au vu du système de Justice béninois.
      De mon point de vue, les 2 derniers ministres de la justice béninoises sont particulièrement illustratifs de ce phénomène.

      \\\\///
      (@_@)

  5. Ce journaliste devrait avoir honte. Le cas de TALON était différent. Ils avaient fait disparaître sa souche. Mais là c’est un autre cas. On dit qu’il faut répondre à la justice avant de pouvoir demander des papiers. Ce n’est pas comme si ont disait qu’il faut faire disparaître tout les papiers de ces fugitifs.
    Non les journalistes là, vous coûtez combien. Nous savons tous que vous fonctionnez comme ça. Ajavon et consorts ont acheté votre honneur à combien..?

    • Whaoo, là vous faites fort car oser accuser l’opposition de financer ceux encore capables de vous mettre face à vos propres contradictions, c’est faire fort.
      Lorsque ce régime crée un tribunal sans recours judiciaire possible avec comme seul recours donné aux “présumés innocents”, la voie de l’exil, interdire la délivrance des actes administratifs à ces citoyens “présumés innocents” dont on a forcé l’exil est suicidaire.
      Mais attention, la roue tourne et personne n’est éternelle. Aller demander à l’autre de Restaurer l’Espoir, il ne pensait pas revenir à l’autre côté du périph quand il festoyait avec ceux actuellement au pouvoir.

  6. Je me demande parfois si les c’est les journalistes qui sont abrutis et abrutissent aussi certaines âmes légères, ou si les journalistes se sont adaptés aux abrutis. Donc pour vous le fait de voler la souche de quelqu’un et faire en sorte que des fugitifs et des hors-la-loi ne sois pas traiter comme des personnes exemplaires sont des actes pareils. Non, ces personnes recherché ont tout leur papier bien garder par l’état, mais ils pourront les avoir seulement s’ils règlent leur problème avec la justice. C’est dommage d’écrire des trucs comme ça.

  7. Une forme d’incrédulité….? de manque de discernement…dans un pays…qui se dit quartier latin de l’afrique…?…

    Le fatalisme…ou bien la manifestation…d’une forme de déterminisme….?…

    Pour moi…j’opte…pour le dernier..cas….

    Le trio…djogbenou….quenum…talon….est une réalité…(pas la seule…!!) de notre pays…

    et il y a des gens…qui se disent intellectuels…en contorsions sémantiques…qui nous empechent…de voir et de dire les choses…meme si celà ne plait pas….

    Et pourtant..péremptoire…j’ai toujours…dit que les problèmes de notre pays…ont un visage…une source….

    A méditer..

  8. La moitié des ministres, conseillés au palais ou aux ministeresont une diubles nationalité. Posez moi la question et je bous citerai leur nom. Conclusion, la chasse au vrai beninois commence seulement pour changer la constitution et que Talon grigue un second et un troisième mandat tranquillement. Voila ce qui vous attends. Quand a moi je serai sur la liste des recherchés bientôt donc je cache mon passeport beninois et profite bien de l’autre. Bon courrage et ne baisser pas les bras car tous les béninois seront bientôt recherché. Quelle gouvernement unique au monde.

  9. Cela fait deja quelques mois j’avais ecris ici ou dans un Forum je ne sais exactement que nous nous trouvons Avec un Regime a la Duvalier et ses Tontons Macoutes.
    Des tontons Macoutes en uniformes.

  10. C’est à croire que la parole d’un même homme varie en fonction du titre du moment. Nous sommes en train de vivre au Bénin l’avènement haïtien de la famille Duvalier entourés et protégés par des tontons macoutes prêts à en découdre avec quiconque, prêts à tenir tous les propos immondes et prêts à poser tous les actes les plus impopulaires qui soient.
    Je pense qu’il y a un autre plan plus préoccupant et plus inquiétant que ce que notre bon sens nous permet d’espérer avec ce régime.

  11. Nous avons un gouvernement qui nous sort chaque fois de son laboratoire débile des lois et arrêtés hors de l’entendement d’un homme digne.
    Hier Talon était où??? L.apres pouvoir sera l’heure des bilans.

    • C’est une volonté d’écarter les opposants politiques.

      Dans toute administration sérieuse de la justice, il ne suffit d’accuser quelqu’un pour considérer la personne comme coupable.

      La justice de TALON quand elle accuse, il n’y a plus possibilité de faire valoir une quelconque présomption de l’innocence, et en violation du préambule de la constitution du 11 décembre 1990.
      Patrice TALON va très loin.

    • Peuple Béninois ne soit pas complice sinon ça va te rattraper car trop c’est trop et taire est dangereux pour notre pays.
      Talon pense s’éterniser au pouvoir et attendons pour voir si du Bénin qu’il s’agit réellement.

  12. C’EST EXTRAORDINAIRE CETTE AFFAIRE ! QU’ONT-ILS COMME RAISONNEMENT CES POLITIQUES ? J’AI DU MAL A COMPRENDRE COMMENT ON PEUT SE LEVER DU JOUR AU LENDEMAIN POUR PRENDRE UN TEL ARRÊTÉ. EST-CE AINSI QUE LE BÉNIN SE RÉVÈLE A LA FACE DU MONDE ? C’EST D’UNE ABSURDITÉ TOTALE.

  13. Vous ne manquez pas d’air. Le Bénin devrait continuer d’être un pays de cocagne. Selon ces où fugitifs criminels qui se sont soustraits à la justice doivent continuer de bénéficier de tous leurs droits où qu’ils se trouvent. Le greffier Abou Seydou qui a détourné plus de 3 milliards devraient recevoir la courbette des agents de l’état. Vous êtes pathétiques

    • Seul un tribunal est qualifié pour prendre de telles mesures dans un pays sérieux.
      Même un condamné à mort à droit à son acte de naissance.
      Vous avez étudié où pour tenir de ces raisonnements débiles???

      Que dit la constitution du Bénin sur la présomption de l’innocence ???

      L’arrêté est au dessus de la constitution ???
      C’est vraiment malheureux ce qui se passe. Mais ce qui me réjouit dans tout ça, C’est pour un temps, le dictateur et ses hommes de main ne sont pas immortels.

  14. Hahahahaha vraiment les gens là ne cesseront pas de se contredire mais c’est normal, quand on a le pouvoir on oublie la galère.
    Envoyez nous encore autre chose pour qu’on puisse en rire… les fabricants ” d’arrêté ” hahahahaha votre tour reviendra… La roue tourne…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom