Patrice Talon rencontre ce lundi 15 juillet, les responsables de partis politiques  ayant précédemment déposé des dossiers de déclarations administratives ou de mise en conformité au ministère de l’intérieur. Comme on peut s’en douter, tout le monde ne sera pas au rendez-vous. Le parti Restaurer l’Espoir, a par exemple refusé de répondre à l’invitation du chef de l’Etat.

Loading...

“On ne discute pas avec un dictateur”

« La position de Restaurer l’Espoir est claire et ne souffre d’aucune ambiguïté : On ne discute pas avec un dictateur » a fermement déclaré Candide Azannai au cours d’un « entretien politique avec la jeunesse féminine du parti ». Pour l’opposant, le Chef de l’Etat n’a pas encore mis en application les recommandations de la Cedeao pour la résolution de la crise au Bénin. De plus, il sait pertinemment qu’une médiation du Clergé est en cours sur la crise politique et meurtrière causée par son « pouvoir ».

Les conditions d’un retour à la paix

Si candide Azannai et son parti rejettent la main tendue de Patrice Talon; ils ne tarissent pas de propositions pour un retour de la paix. Au nombre de ces propositions figurent la réhabilitation de la mémoire des victimes, la prise sans condition et sans délai de décrets portant abrogation des lois liberticides, incongrues, inopérantes notamment celles portant code pénal, code électoral et charte des partis politiques, le rétablissement de la démocratie et la restitution du pouvoir législatif confisqué

Voir les commentaires

8 Commentaires

  1. Chacun aura le temps de connaître les types d’homme politique que nous avons dans ce pays et quels sont les réels combats que chacun d’eux mène.

  2. Rappel: AZANNAI était devant TALON pendant la première rencontre avant les élections. Non seulement il avait besoin de son petit papier qu’il avait du mal à lire comme si cela ne lui appartenait pas, mais monsieur n’était même pas convaincu que ses doléances étaient légitimes. Au final, ils ont tous pris une leçon d’organisation y compris l’ex président de l’assemblée qui avait carrément montré cette attitude de méa culpa au président. Pour ma part, c’était un avoeu d’échec avant même les élections. Ils savaient qu’ils avaient sous estimé les enjeux depuis la ratification des textes éléctoraux et de la charte des partis. Bons nombres de lois qui sont mis en application par Talon ont été votées par ceux la mêmes qui font du bruit aujourd’hui.

  3. @sonagnon;
    voyez vous maintenant le traite qui a conduit l’opposition dans le gouffre????? un incapable. A t’il pu s’élire depute sur sa propre liste depuis qu’il a quitte la RB??? un incapable a la puissance n!!!!

    • Je commence par douter de la sincérité de l’engagement de AZANNAÏ dans l’opposition.

      Tout porte à croire que c’est un cheval de troie que Patrice TALON a placé dans l’opposition.

      Face à un homme comme Patrice TALON, il ne faut pas faire un combat frontal, surtout qu’il est Président de la République.
      Il faut utiliser sa méthode qui est la ruse pour l’ abattre.

      C’est seulement devant les cameras que AZANNAÏ a le verbe???

      Ne peut il pas aller faire toutes les démonstrations qui fait devant TALON et ses ministres???
      N’est il pas capable de soutenir et de développer l’argumentaire qu’il chante partout dans un cadre sérieux, pour battre intellectuellement TALON et son équipe???

      Cet homme manque de sérieux tout simplement.

      • Azannaï a toujours été un fanfaron, un poltron et se comporte comme un gamin.
        Ces exigences sont tout simplement ridicules, puériles.
        Il a une occasion pour échanger face à face avec le PR et il recule parce qu’il n’a rien dans la culotte.

  4. Aujourd’hui c’est Patrice Talon qui est au pouvoir et ce jusqu’en 2021. Donc si ton parti ne veut pas discuter avec le président, ce n’est pas grave. Le Bénin continuera d’avancer Monsieur Azannaï.

  5. Celui là n’a plus rien dans la tête.Le Bénin va avancer.Moi The, je l’attend de ferme pied dans mon coin pour 2021 de nous indexer une autre personne et après il se retourne comme cette dernière au profit de ses propres intérêts.

  6. Mr AZANNAÏ se prend pour qui vraiment????
    D’abord il est l’un des responsables de l’arrivée au pouvoir de Patrice TALON.
    Au moment où tout le monde disait, que le Bénin ira à la dérive avec cet homme, il trouvait tous les arguments pour prouver le contraire.
    A présent le mal est fait, comment veut il contraindre Patrice TALON à faire ce qu’il demande???

    C’est seulement ses déclarations publiques qui vont contraindre TALON????
    Cet homme est plutôt un théoricien qu’on ne peut pas suivre.

    Maintenant qu’il a l’occasion d’aller faire toutes les démonstrations qu’il fait en conférence devant Patrice TALON lui même pour le confondre, il veut s’abstenir.

    Fait il vraiment un combat politique pour faire avancer les choses, ou c’est pour amuser la galerie????

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom