Un événement des plus dramatiques s’est déroulé dans une ville des Etats-Unis, dans l’Etat du Texas. Freddie Mack, un homme qui n’avait plus donné signe de vie depuis le mois de mai a connu un sort terrifiant. Le Texan qui vivait de manière isoler a été dévoré par sa meute de 18 chiens. Un de ses proches, inquiet de ne pas avoir de ses nouvelles avait alors signalé sa disparition à la police.

Loading...

Le 6 mai, les forces de l’ordre se sont rendus au domicile de Freddie Mack, mais grande fut leur surprise lorsqu’ils sont tombés nez à nez avec les chiens très agressifs du propriétaire des lieux. N’ayant pas la possibilité d’avoir accès à la propriété, les policiers ont donc décidé d’utiliser un drone pour survoler la demeure. Après quelques semaines de recherches intenses, les enquêteurs ont fini par faire une découverte dans la propriété. Les découvertes furent encore plus macabres par la suite lorsque la police a découvert des morceaux d’os, des cheveux humains et des pièces de tissus.

“Nous offrons nos sympathies à la famille”

Après analyse des fragments d’os, il s’est avéré qu’ils correspondaient au matériel génétique de Freddie Mack. Il ressort de l’enquête, que 16 chiens étaient en vie. La police a décidé d’euthanasier 13 des chiens car ils présentaient un réel risque à cause de leurs agressivités. ” Au cours de cette enquête, nous avons découvert que Freddie était en mauvaise santé. Nous ne saurons jamais si ce sont les chiens qui ont tué M. Mack ou s’ils l’ont dévoré après qu’il eut succombé en raison de sa condition médicale. Dans tous les cas, c’est un événement des plus horribles et nous offrons nos sympathies à la famille.” dira un responsable des forces de l’ordre

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom