Photo d'illustration

Les autorités tanzaniennes prennent des dispositions pour réduire la population des sauriens dans le pays. Ces animaux dangereux sont responsables de plusieurs attaques souvent mortelles sur les personnes qui croisent leur chemin sur les cours d’eau où dans le voisinage des plans d’eau. Aussi le gouvernement a-t-il décidé de prendre ses responsabilités pour protéger les humains en réduisant ces dangereux prédateurs.

Des crocodiles tués, dépecés et vendus

Le gouvernement pense délivrer des permis spéciaux à la population afin que les chasseurs locaux puissent tuer les animaux et les dépecer. Ils seront ensuite vendus sur les marchés locaux ou internationaux. Le ministre du Tourisme et des ressources naturelles Hamisi Kigwangwala a expliqué que la mesure concernait 10% de la population des crocodiles, et particulièrement ceux habitant les cours d’eau à proximité des villages.

« Il y a de nombreux cas de personnes attaquées par les crocodiles et les hippopotames dans plusieurs régions, outre la destruction de récoltes et d’autres propriétés », a indiqué Hamisi Kigwangwala. Preuve que la cohabitation entre les hommes et les crocodiles devient difficile à vivre pour les riverains de ces cours d’eau. La mesure sera mise en œuvre suivant un plan que le gouvernement rendra public la semaine prochaine.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom