un alibinos (Ph. d'illustration @2016 Sacha de Boer)

La situation des albinos en Afrique devient de plus en plus préoccupante. Ces personnes qui naissent avec un défaut de production de mélanine, sont souvent traquées et tuées. Cela dans le but d’utiliser les organes ou membres d’albinos pour des rituels qui pourraient leurs procurer chance et richesse. Samedi dernier, le corps d’un jeune albinos a été retrouvé sans vie et quelque peu démembré au nord-ouest du Burundi, près de la frontière avec le Congo.

« Une jambe et le bras droit ont été coupés »

Âgé d’une quinzaine d’années le corps de Bonheur Niyonkuru, a été retrouvé dans la région de Cibitoke au Burundi. La disparition de cet enfant avait été signalée aux autorités dans la soirée du mardi 13 Août 2019. Sur les lieux du drame, il a été constaté que des parties manquaient au corps de la victime.

« L’enfant a été trouvé avec des membres de son corps manquants. Une jambe et le bras droit ont été coupés, ainsi que la langue » a déclaré le président de l’organisation Albinos sans frontières, Kazungu Kassim. A en croire celui-ci, le dernier meurtre d’albinos a eu lieu il y a deux ans de cela.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom