La fine pluie qui a arrosé Abidjan ce samedi n’a pas émoussé l’ardeur des militants et sympathisants du parti du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep) de Charles Blé Goudé. Le Cojep tenait ce samedi son 1er Congrès ordinaire à Abidjan et célébrait à l’occasion ses 18 ans d’existence. Le fondateur du parti participait audit congrès par vidéo conférence en direct de La Haye où il est toujours en liberté conditionnelle.

L’ex-leader des jeunes du parti de Laurent Gbagbo et fondateur du Cojep s’est paré à l’occasion du pagne à son effigie fièrement arboré par ses militants à Abidjan. Le pagne porte l’écriteau « le combat aux mains nues » et une image de Blé Goudé présentant ses deux paumes de mains nues. Il était entouré à l’occasion de quelques-uns de ses proches en Hollande et a pu livrer son message à tous les membres du parti renaissant. Ce congrès a vu la participation de plusieurs délégations du parti venues de toutes les régions de Côte d’Ivoire, de plusieurs pays Europe, des Etats-Unis.

Blé Goudé parle à ses militants

Blé Goudé s’est adressé à ses militants et sympathisants via les écrans géants positionnés sur la « Place CP1 » de Yopougon. Il a d’abord remercié ses sympathisants pour leur soutien pendant ces cinq années passées à la Haye et pour avoir bien gardé le « canari » que constitue le parti. Lequel canari contiendrait à en croire Blé Goudé « l’avenir de la Côte d’Ivoire et la lutte contre la pauvreté ». Concernant ses relations avec son mentor Laurent Gbagbo et ses ambitions présidentielles, il a rassuré ses sympathisants. « Le jour Gbagbo sera fatigué, il nous dira et on va terminer », déclare-t-il. Il a en outre lancé un appel aux actuels dirigeants de la Côte d’Ivoire. Il leur demande de créer les conditions d’une élection pacifique en 2020. A tous ses aînés politiciens, il dit qu’ils n’ont pas le droit de laisser aux ivoiriens la guerre comme héritage, mais plutôt un pays démocratique et en paix. Il a en outre réaffirmé son retour prochain en Côte d’Ivoire. « Bientôt nous sommes en route pour la Côte d’Ivoire », a-t-il affirmé. Il a remercié Hyacinthe Nogbou pour avoir dirigé le parti en son absence et a accepté de reprendre la direction du parti au terme du Congrès. 

Présence remarquée du Pdci

Le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), était aussi représenté à ce congrès en la personne de Kouadio Konan Bertin (KKB). Après avoir fait observer une minute de silence en hommage à l’artiste défunt Arafat, KKB a félicité Blé Goudé à qui il apporte son soutien, quand bien même les deux amis et frères ne seraient pas du même parti. Il a en outre rappelé que Blé Goudé demeurait « le premier pro-Gbagbo » en Côte d’Ivoire.   

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom