© Backgrid USA / Bestimage

Le président américain Donald Trump se prend pour le messie du peuple israélien. Trump est formel : aucun président américain n’a été plus allié d’Israël que lui. Le président américain a tenu ces propos lors d’un long entretien avec la presse dans les jardins de la Maison Blanche. Trump est revenu sur le comportement des juifs américains pro démocrates et estime que voter démocrate pour un juif est ni plus ni moins de la déloyauté.

Trump essaie de faire rallier les juifs démocrates

Et ses actions à l’avantage de la nation juive, Trump ne se ménage guère pour les rappeler : reconnaissance de Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreux par les Etats-Unis, transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem, reconnaissance de la souveraineté israélienne sur la partie du Golan syrien annexée par Israël en 1981 et son management du dossier syrien. Aussi est-il convaincu d’avoir accompli des « choses formidables pour Israël » car aucun président américain n’aurait été « près de faire » ce qu’il a accompli pour l’Etat d’Israël. Pour cette raison, il taxe de déloyal et de faible tout électeur juif qui vote pour les démocrates. Par ces propos plutôt radicaux, Trump essaie de faire rallier l’électorat des américains d’origine juive dont la tendance est traditionnellement pro démocrate.

Vives critiques des associations de lutte contre l’antisémitisme et des démocrates

Mais paradoxalement, Trump n’arrive pas à faire l’unanimité au sein de la communauté juive des USA concernant sa prétendue action pour l’Etat israélien. Son intervention de ce mercredi a été fortement critiquée autant par les démocrates que par les associations de lutte contre l’antisémitisme et même jusqu’en Israël. Le président israélien Reuven Rivlin s’est entretenu au téléphone avec la présidente démocrate de la Chambre des représentantes Nancy Pelosi. Au cours de cet entretien, l’Homme d’Etat israélien s’est montré inquiet de ce que le soutien américain à Israël soit vu comme une question politique. Selon lui, Israël devrait être maintenu au-dessus des querelles politiciennes de ce genre.

Les associations de lutte contre l’antisémitisme ne partagent pas du tout les idées de Donald Trump. Elles réfutent cette allégeance supposée de l’Etat d’Israël au peuple américain et particulièrement aux Républicains et estiment que les Israéliens devraient soutenir toutes les tendances politiques aux Etats-Unis pour leur sécurité future. Dans un communiqué rendu public, le centre Simon Wiesenthal écrit : « Un soutien bipartisan est absolument essentiel au bien-être et à la sécurité futurs de l’État juif ».

Soutenir un seul parti reviendrait à affaiblir les juifs selon le président de ce centre, le rabbin Marvin Hier. Abondant dans le même sens, la directrice du Jewish Democratic Council for America, Halie Soifer, a jugé que Trump n’avait aucun droit d’exiger la loyauté des juifs américains et de leur dire ce qui est mieux pour eux. Enfin le candidat à l’investiture démocrate Bernie Sanders réaffirmait sa fierté d’être juive et démocrate.   

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Donald Trump c’est la honte de la civilisation humaine fouteurs de trouble ne connais rien en politique ni au sujet d’Israël l’état sioniste n’a pas besoin d’un président américain qui est totalement déséquilibrée hors sujet dans le monde

Répondre à Asa Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom