Une délégation de l’Union Européenne (UE) était au cabinet du président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC) ce mardi matin. Au cours des échanges avec Rémi Prosper Moretti, Oliver Nette, le chef de la délégation de l’UE au Bénin, a rappelé que les (28) restaient très attachés à la liberté de presse.

Loading...
« Nous l’Union Européenne, on a un accord avec le Bénin, l’accord de Cotonou d’ailleurs. Nos relations bilatérales sont aussi fondées sur les notions de respect et de partage des valeurs telles que la liberté d’expression. Et donc nous sommes particulièrement attachés à la liberté de presse, à la liberté de la société civile parce qu’elle mesure la liberté d’expression » a-t-il confié à la radio nationale, à sa sortie d’audience.

Le cas “Nouvelle Tribune”

Oliver Nette a par ailleurs évoqué le cas “La Nouvelle Tribune”. A l’en croire, puisqu’il y a eu par le passé quelques problèmes autour du journal, des problèmes qui ne sont pas entièrement résolus de son point de vue, il était de bon ton qu’il renoue le contact avec le nouveau président. Celui-ci semble d’ailleurs disposé « à prendre sa charge en main avec un souci d’équité, de fair play et d’attachement aux valeurs de la liberté de presse » estime le diplomate. En somme, le chef de la délégation de l’Ue au Bénin était satisfait de ses échanges avec le nouveau patron de la HAAC.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom