Samedi dernier, une fusillade a éclaté dans une mosquée en Norvège, située aux environs d’Oslo, la capitale. L’enquête actuellement en cours a d’ailleurs permis de requalifier les faits en « tentative d’attaque terroriste » puisque les raisons ayant poussé l’individu à l’acte seraient notamment motivées par certains points de vue extrémistes.

Loading...

Selon les forces de l’autre, l’auteur de l’attaque est un personnage issu des mouvances d’extrême droite. « Il avait des positions xénophobes, il voulait semer la terreur » a d’ailleurs ajouté Rune Skjold, l’un des responsables de la police d’Oslo, Rune Skjold. Le suspect dans cette affaire, un jeune homme d’une vingtaine d’années, aurait également posé un message sur un forum, au cours duquel il évoquait la possibilité de mener une « guerre des races ».

Une personne retrouvée morte

Si personne n’est décédé dans cette attaque, une personne a été blessée. Toutefois, chez le suspect, une femme ayant un possible lien de parenté avec l’individu a été retrouvée morte. « Nous avons conclu que nous avons affaire à une tentative d’acte terroriste », a indiqué Rune Skjold au cours d’un point presse dont l’objectif était de faire un point clair et précis sur la situation.

Le suspect, maîtrisé avant l’arrivée des forces de l’ordre

Selon les premières indications, trois fidèles se trouvaient à l’intérieur de la mosquée au moment des faits. Faisant irruption dans l’enceinte du centre religieux, le tireur a ouvert le feu avant d’être maîtrisé par un individu présent sur place. Quelques instants plus tard, la police viendra le récupérer avant de l’emmener au poste de police, d’où il sera interrogé sur ses motivations réelles.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom