Au Bénin, on assiste à une rupture totale du dialogue entre pouvoir et opposition. Une situation qui ne laisse pas indifférent le député Patrice Nobimè. Lors d’une récente interview accordée au quotidien Fraternité, le parlementaire a reconnu que « l’absence de contradictions dans une démocratie est une menace pour la paix ».

Cependant, ce serait faire fausse route de « confondre ceux qui veulent participer aux débats contradictoires sur les questions d’intérêt général et ceux qui refusent le dialogue politique » clarifie-t-il. Le président Patrice Talon a tendu la main à l’opposition. Il a même rencontré une frange de cette opposition, mais rien n’y fit, estime le député qui pense que les membres des forces hostiles au régime actuel, sont « toujours dans un dilatoire qui ne dit pas son nom ».

Il n’y a pas photo entre le premier mandat de Talon et celui de Yayi, à la même période

Il n’a d’ailleurs pas hésité à enfoncer le clou : « ceux qui animent aujourd’hui l’opposition au Bénin sont dans une posture de vengeance parce qu’ils ont perdu le pouvoir ». Un pouvoir qui est très bien géré depuis 2016, selon le député. « Nous sommes encore à plus d’un an de la fin du premier mandat du président Talon. Si nous voulons faire la comparaison, à la même période pour le premier mandat du régime défunt, je puis dire qu’il n’y a pas photo » a t-il déclaré. Il n’y a donc aucun doute dans la tête de M Nobimè : le gouvernement du président Patrice Talon, est en train de réussir son mandat.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. Eux mêmes savent que c’est pas vivant cette pseudo gestion qui se fait sans qu’il y ait une voix discordante. Oui, en 3 ans, le mentor réussit son mandat dans l’indifférence de ceux qui l’ont porté en triomphe en 2016. Une chose est de gouverner mais l’autre chose est de permettre qu’un œil averti, aie un mot sur ce qui lui est servi comme ruse et rage dans une gestion presque opaque. Ces nommés doivent savoir que demain, ils seront soumis à d’autres diktas avec les persécutés d’aujourd’hui.

  2. Il devait avoir unanimité…sur..le point de vue…de type…(que je n’ose pas appeler députés)

    La gouvernance actuelle…et celle de yayi ne sont pas comparables…

    En.. 3 ans de gouvernance…les résultats, les avancées..démocratiques,droits de l’homme,droits sociaux,paniers de la ménagère…sécurité judiciaire….sont tres pertinents….et celà saute aux yeux…

    Le monde..entier nous envie….

    • Mr Aziz, je ne crois pas un seul instant d’une quelconque avancée au Bénin.
      C’est à travers la prospérité des *** que le pays avance???

      Si vous avez du mal à comprendre la gravité de ce qui se passe actuellement au Bénin, comme beaucoup de nos compatriotes qui pensent que le pays avance, la fin de notre malheureux n’est pas pour demain.

      Ce que Patrice Talon réussit à faire, C’est de mettre ****.
      Il domine ainsi le jeu politique avec des moutons qui l’accompagnent. *****Donc les intérêts du plus grand nombre sont bafoués. C’est ça le développement ????

  3. Que ces députés de la ***, ****se taisent ou à défaut rendent les écharpes et autres insignes qu’ils ne sont pas dignes de porter , au lieu de divertir le peuple ;

Répondre à sonagnon Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom