L’ancien président du Sénégal Abdoulaye Wade a revu la structure de sa formation politique comme il l’a annoncé par un communiqué le jeudi dernier. Ainsi, selon le nouvel organigramme adopté pour le Parti démocratique sénégalais (PDS) ce vendredi, on note le départ de son poste du secrétaire général adjoint. L’autre changement majeur qu’il convient également de noter est que le secrétariat général adjoint sera désormais dirigé par un collège de onze secrétaires nationaux adjoints.  Le fils de l’ancien président qui précédemment dirigeait le secrétariat aux infrastructures devient désormais le secrétaire général national adjoint chargé de l’organisation de la modernisation et de l’élaboration des stratégies politiques.

Loading...

Adapter le parti au nouveau contexte…

Ces changements qui interviennent quelques mois après la tenue des élections présidentielles auront pour mérite selon Mayoro Faye, chargé de communication du PDS d’ adapter le parti au nouveau contexte et aux nouveaux enjeux politiques. Remarquons que Oumar Sarr a été éjecté de secrétaire général adjoint suite à sa participation au dialogue national organisé par Macky Sall en mai. Pour certains nouveaux membres de l’instance de direction du parti sénégalais, c’était une évidence à laquelle l’ancien proche collaborateur de Wade devrait s’attendre après ses dernières décisions.

Voir les commentaires

2 Commentaires

  1. j’avoues…que nous les beninois…nous ne sommes pas le peuple le plus con,et d’diots…de l’afrique..!!!

    Le sénégal et les sénégalais…que je connais par ailleurs…ne sont pas mieux que nous..

    wade a voulu instaurer..une dévolution monarchique du pays..par ce que pour lui…aucun sénégalais..ne vaut son fils…!!!

    Le sénégal..ou toutes les autorités de l’état…sont obligés de s’agenouiller devant…les marabouts…vendeurs d’illusions…plus préoccupés par des driankés..des dorures et privilèges…que ce que dit le coran la suna.. et dire meme que certains ne peuvent pas réciter..une sourate du coran…

    on peut dire…que les sénégalais est peuple victime..d’un envoutement collectif

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom