Photo : Reuters

Après que la France ait adopté la taxe GAFA à l’encontre des grandes entreprises internationales de la technologie opérant sur le territoire français, le président Emmanuel Macron a récemment critiqué la situation fiscale de ces types de sociétés. Devant la presse présidentielle, le locataire de l’Elysée a blâmé hier mercredi 21 Août 2019 le système qui avait été initié par l’ancien président américain Barack Obama. Il permettait aux géants de la technologie de ne pas payer d’impôts en France.

Un paradis fiscal permanent

Le président Emmanuel Macron a estimé que les grandes multinationales de la technologie ne participent pas au financement du bien commun. Cela, il ne l’approuve pas. Le locataire de l’Elysée, pense qu’il ne faut plus collaborer avec des personnes qui demeurent dans un statut de paradis fiscal permanent. Il fustige le fait que les mastodontes de la technologie ne payent pas d’impôts en France, et enrichissent des paradis fiscaux avec l’accord des Pays-Bas.

Rappelons que la taxe GAFA, est une taxe imposée par la France qui vise les grandes entreprises internationales de la technologie dont : Google, Amazon, Facebook. Cette taxe a été adoptée le mois dernier, et impose 3% sur le chiffre d’affaires des sociétés opérant dans le secteur de la technologie, qui effectuent un chiffre d’affaires de 750 millions d’euros dans le monde et 25 millions d’euros en France.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

Répondre à Revol Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom