Ph : ATTA KENARE / AFP

Le week-end dernier, les rebelles Houthis du Yémen ont réussi un coup d’éclat en bombardant à l’aide de drones, des installations pétrolières en Arabie Saoudite. Cette attaque a provoqué la surprise générale au sein de la communauté internationale. Les Etats-Unis, fidèles alliés de l’Arabie Saoudite ont indiqué que l’attaque qui a visé la monarchie du golfe a été coordonné par la République Islamique d’Iran.

Après cette attaque au drone qui a visé l’Arabie Saoudite, la production de l’or noir a fortement baisé et les prix se sont envolés. Le président américain Donald Trump a affirmé que c’est l’Iran qui était derrière l’attaque qui a touché son allié mais dit attendre d’autres informations pour être sûr. Ce mercredi 18 Septembre, Hassan Rohani, le dirigeant iranien a estimé que les attaques qui ont visé les installations pétrolières saoudiennes sont un avertissement envers Riyad.

USA – Iran : Trump est-il prêt à attaquer ?

” Les Yéménites n’ont pas frappé un hôpital, ils n’ont pas frappé une école”

Pour Rohani, les rebelles Houthis ont montré leur détermination dans les combats qui les opposent à la coalition arabe menée par Riyad au Yémen. Selon le président Rohani, l’Arabie Saoudite est en partie grandement responsable de la situation de tension dans la zone du Moyen Orient. Il dira ensuite que les rebelles Houthis ont attaqué les structures pétrolières saoudiennes en représailles aux attaques de la coalition arabe contre les hôpitaux, écoles et marchés au Yémen.

“Qui a commencé le conflit? Pas les yéménites. Ce sont l’Arabie saoudite, les Emirats, l’Amérique, certains pays européens et le régime sioniste (Israël) qui ont commencé la guerre dans cette région. Les Yéménites n’ont pas frappé un hôpital, ils n’ont pas frappé une école. Ils ont simplement frappé un centre industriel. Tirez les leçons de cet avertissement et considérez qu’il pourrait y avoir une guerre dans toute la région” dira Hassan Rohani à l’endroit des autorités de l’Arabie Saoudite.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom