Par un communiqué en date du 2 septembre 2019, le maire de Parakou au Bénin, Charles Toko, annonce une rencontre d’information avec, désigne-t-il, « les ressortissants du nord résidant à Cotonou et environs ». L’annonce suscite déjà des polémiques pour son caractère régionaliste.

« Tous les ressortissants du nord résidant à Cotonou et environs » sont conviés à une rencontre d’échanges avec le maire Charles Toko, jeudi 5 septembre 2019 à l’Infosec de Cotonou à partir de 19 heures. L’annonce a été faite par un communiqué signé par l’autorité municipale de Parakou le 2 septembre 2019.

D’après le communiqué, c’est une rencontre pour présenter à ces ‘’ressortissants du nord’’ « les opportunités relatives à un projet ». Il s’agit de la mise en vente par la mairie de Parakou depuis un mois, de «plus de 1500 parcelles sécurisées par des papiers administratifs». Ceci, dans le cadre d’un autre projet de ladite mairie en partenariat avec le gouvernement.

Celui de la création d’« une zone de croissance économique urbaine » au quartier Baka dans le 2ème arrondissement de la ville. «A long terme, cette zone offrira des opportunités d’affaires à ses habitants en raison notamment de sa proximité avec le Nigéria » annonce Charles Toko dans son Communiqué.

Un retour en force du régionalisme

Ce projet dénote d’une belle ambition que nourrit la mairie de Parakou au regard de cette proximité avec le Nigéria. Nul doute, le grand voisin de l’Est du Bénin reste une grande opportunité dont le Bénin n’en profite pas encore assez. Mais ce qui suscite interrogation et tristesse dans les contours de ce beau projet, c’est le caractère régionaliste que le maire y intègre.

On note qu’il veut partager l’information. C’est pourquoi il va se déplacer vers Cotonou pour en parler. Mais pourquoi faut-il rencontrer rien que ceux qu’il appelle « les ressortissants du nord » pour les informer d’une opportunité d’acquisition de domaine à Parakou. Tout fils du Bénin, quel que soit son village d’origine n’a-t-il pas droit de devenir propriétaire terrien où il veut et selon ses moyens sur le territoire national ?

Pourquoi ce périmètre de 1500 parcelles doit être occupé que par des natifs d’une région du pays à une ère qu’il faut l’unité du pays, une Nation? Et pourquoi un projet de développement d’une localité doit être réservé aux natifs de la localité ? C’est même contre productif. Par ce volet du projet, l’autorité municipale qui devrait donner sens à ce caractère Nation de la République du Bénin, promeut plutôt une ségrégation. Est-ce qu’il faut aujourd’hui voir encore au Bénin, une entité à part qui s’appellerait ‘’nord’’ et une autre ‘’sud’’ dans l’offre des opportunités par le pouvoir public ?

L’administration publique ne doit plus faire cette promotion. Ce projet même s’il est porté par une municipalité, encore qu’il est précisé que c’est en partenariat avec le gouvernement, doit être aussi une opportunité de rapprochement des fils et filles du Bénin, peu importe leur cité de naissance. Il a un caractère national qu’il faut préserver. Il ne doit pas servir de canal de distinction quelconque entre les Béninois.

Voir les commentaires

22 Commentaires

  1. il a été dit..dans la bible..et le noble coran…que dieu..a pris une forme humaine…en la personne de jésus christ…ou annabi issa..pour se révéler…aux hommes que nous sommes…

    J’ai pas de doute sur ça…!!!
    Certains initiés…ont auusi dit…que le diable…qui dispute…l’univers..à dieu..a prsi une forme humaine…en la personne de hitler…pour faire couler…le sang des humains sur terre…

    J’ai pas de doute sur ça non plus…!!!

    Mais la manière dont hitler est venu au pouvoir…la manière dont il a mis..en place..la privatisation de tous les pouvoirs..à son seul profit en allemagne…interpelle tout le monde…

    quelle ressemblance….?…

    A méditer…et je crois que les plus doués d’intelligence…ont compris le sultan aziz…

  2. parakou..a été et restera …une ville de pardoxe..

    dans les années…30….c’était tout simplement un gros village…composé…de yarakinin..yébou béri…de pkébié,et de sinagourou. wansirou…avec chacun une identité propre..séparé par des bas fons de la brousaille

    parakou n’était pas plus évolué..que nikki,pérèré..djougou,kandi, sinendé..voire banikouara

    C’est l’ocbn…qui a fait de parakou..une zone urbaine…et que l’ibétex,la sonagri,et autres usines…sont venu renforcé..par l’immigartion massive dans les années…fin 70…

    parakou..a plus bénéfié des apports des autres ethnies du benin…

    Et pourtant..les seuls pogrom..de notre pays..ont eu lieu à parakou….

    natif de parakou…j’affirme…que parakou et les parakois constituent une équation..bizarre..

    Toujours dans les extrèemes

    Lors des législaitives…les fils adoptifs de parakou..qui se croyaient..en territoir conquis ont été chassé…et c’est pas demain…qu’ils y mettront pieux

    Pour votre gouverne..charles toko est de kouandé..fils de antoine toko..ancien ministre sous aho…et d’une baba moussa..(de guinagourou)

  3. Je partage les craintes et l’analyse du rédacteur
    Cette une annonce à caractère électoral de mon ami Charles est scandaleuse
    Sur ce coup; il a tout faux et doit corriger rapidement le tir
    Je passais
    Le Plombier

  4. Mr Charles Toko est coutumier des faits. Souvenez-vous que sous le seul et unique mandat du President N. D. Soglo, c’est le meme Charles Toko, alors DP du Matinal qui a combattu le projet d’elaboration d’un passeport a l’effigie du Roi Behanzin, sous le fallacieux pretexte que les populations du Nord avaient aussi leur heros et ne sauraient se reconnaitre du Roi Behanzin. Au moment ou le Chef de l’Etat s’efforce de rassembler les partis regionaux a travers ses reformes, il est curieux que ses partisans developpent de tels concept. Allez-y comprendre quelque chose. Ce communique est a deferer devant la Cour Constitutionnelle qui cherche du grain a moudre.

    • laissez le s’exprimer, il vend des terrains moins chers et bien situés. Vous pouvez y construire des étages bien stabilisés , des boutiques etc sans problème

    • Mr zomatchi…!!!

      Juste une question….!!! A l’inverse…que penses tu si..à la place d’un héros incontestable..on mettait l’effigie..de kaba ou de bio guerra…ou bien nos héros chasseurs nagots..?

      C’est lorsque…tu auras le courage et l’honnete de répondre à mon post..que je vais rédiger..un autre…plus lourd et explicite

  5. Ce communiqué n’a pas un caractère de régionaliste. Toutes les communes de bénin le font. si la mairie veut vendre des parcelles, elle font appelle d’abord aux ressortissants de cette commune. Et cela est bien normal.

  6. Ceux qui y truvent une forme de régionalisme sont frappés de délire interprétatif. Il a convoqué les ressortissants du nord de cotonou parce qu’il Est maire d’une ville du nord. Il est de la responsabilité des maires du Sud d’informer leurs administrés des opportunités s’ouvrant au nord.

    Je suis sudiste et je dis bravo au maire de Parakou
    Rien de régionaliste

  7. Les attitudes et réflexes institutionnalisés paŕ Yayi Boni ( ..
    je vais amener les miens pour vous affronter au Sud….) ont la vie dure….Charles Toko va corriger ce dérapage..

  8. il se fait…que..tous les prefets et maires..nommés..par les régimes apres la conf..ont morcelé…des parcelles…se sont attribués ses parcelles..à eux et à leurs familles et amis

    Au sein du fard alafia…on en avait parlé…afin les autochtones…quittent les quartiers historiques..pour occuper des parcelles…et il était meme interdit (pas officiel)..de vendre les terrains…aux “étrangers”

    Tenez..jusqu’en..1970…les quartiers comme albarika…banikani.n’existaient pas..!!!

    Devinez qui les occupent..aujourdhui..majoritairement..

    Entre ancien zongo..à la sortie de parakou..et amawiyon…c’était des champs…

    Wansirou..était un village à part…

    Qui aujourdhui…occupent ces zones..

    Ceci étant dit…parakou…et ses alentours…sont majoritairement occupés par des non parakois..

  9. Un communiqué régionaliste du maire Charles Toko fait polémique:
    – Le maire de Parakou au Bénin, Charles Toko, annonce une rencontre d’information avec, désigne-t-il, « les ressortissants du nord résidant à Cotonou et environs ». Et ce pour la vente de 1500 parcelles doit être occupé que par des natifs d’une région du pays à une ère qu’il faut l’unité du pays,;
    Cela ne doit pas etonner car le chien ne va jamais mioler; Il aboiera toujours. Et c’est vraiment dommage de lapart d’un journaliste au pouvoir

  10. Beaucoup de gens…vont s’attaquer..à ce communiqué tès maladroit..!! je l’avoues…

    Mais..je suis le seul..dans les réseaux sociaux…à assumer ce que je dis..sans tenir compte de ce que diront les autres..

    La vérité le régionalisme..l’ethnocentrisme…animent chaque beninois…mais celà se pratique avec plus de tac…

    Ce que les gens ignorent…c’est que jusqu’en..1979…personne ne vendait un terrain à parakou…parce que vendre une terre…ou refuser..le manger..à quelqu’un..est une honte..une contre valeur

    Les nordistes..et parakoi..ont été surpris..de constater…que toute la couronne de parakou…a été vendue malicieusement à des gens…avec titre foncier…alors que la majorité de la population s’accumule…dans des quartiers puants insalubres..de génération en génération

    L’éveille..a été tardive..d’ou une prise de conscience….

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom