Photo: Ted S. Warren Associated Press

Le responsable de Boeing, le constructeur aéronautique et aérospatial américain s’est prononcé sur la situation que traverse  la société dont il assure la direction. A la faveur d’une conférence d’investisseurs à Laguna Beach en Californie aux Etats-Unis ce 11 septembre, Dennis Muilenburg indique que le retour dans le ciel du modèle phare de Boeing sera effective. Mais la crainte de l’homme d’affaires américain est relative à l’incertitude sur la période de retour. Il fait remarquer que les autorités du transport aérien peinent à accorder leur violon sur un certain nombre de choses. Aussi, annonce-t-il que la levée de l’interdiction de vol pourrait intervenir par étape selon les régulateurs de chaque pays.

Une levée progressive de l’interdiction…

« Une levée graduelle de l’interdiction de vol de l’avion en fonction des régulateurs à travers le monde est une possibilité » a notamment déclaré Dennis Muilenburg.  « L’AESA a posé des questions et nous sommes en train d’y répondre. Je ne pense pas que ce soit des questions clivantes. J’estime que ce sont des questions auxquelles il est nécessaire de répondre parce qu’elles font partie du processus » a ajouté l’homme d’affaires américain. Le 737 MAX, ce modèle phare de Boeing qui est cloué au sol depuis plusieurs mois après deux crashs d’avions, constitue en effet une grosse part dans le revenu de l’entreprise. Son immobilisation a engendré d’énormes conséquences tant sur l’avionneur que sur les compagnies aériennes partenaires de Boeing. Une prolongation de la certification serait peut-être préjudiciable pour l’avionneur américain.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom