Du fond de sa cellule brésilienne où il purge une peine de prison pour une condamnation de corruption, Lula donne de la voix. L’ancien président brésilien a exprimé son indignation pour les insultes dont la première dame française a été victime de la part de l’actuel président brésilien. Luiz Inacio Lula da Silva se désole du comportement de l’actuel président Jair Bolsonaro dans une interview accordée au Monde.  

Lula solidaire des Macron

Lula critique « l’extrême grossièreté » du président Jair Bolsonaro qui avait manqué de respect à Brigitte Macron, épouse de l’actuel président français. Il rappelle ses excellentes relations avec les présidents français de l’époque où il était lui-même président du Brésil et se dit solidaire du président français et de son épouse Brigitte Macron victime des attaques répétées du président Bolsonaro et ses proches. « Je suis solidaire d’Emmanuel Macron, après les insultes qui ont été envoyées envers sa femme. C’était d’une grossièreté inouïe, et cela n’a rien à voir avec le peuple brésilien ».

Lula opposé à l’internationalisation de l’Amazonie

Lula n’a vraiment pas été très tendre avec l’actuel président. Il conspue son gouvernement qu’il taxe de « gouvernement de destruction, sans aucune vision de l’avenir, sans programme » et estime que son successeur n’est pas qualifié pour exercer le pouvoir au Brésil. Néanmoins il se désolidarise de la proposition d’Emmanuel Macron d’internationaliser l’Amazonie communément désignée par la périphrase « poumon de l’humanité ». Pour Lula, l’Amazonie reste « une propriété du Brésil », un patrimoine inaliénable du Brésil où vivent quelques 20 millions de personnes. Ceci n’exclut pas que l’aide internationale pour préserver et protéger l’Amazonie sera toujours la bienvenue selon Lula.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom