Ph : AHMED OUOBA / AFP

Les forces armées nationales du Burkina Faso sont une nouvelle fois dans le deuil. il y a quelques jours, un détachement militaire situé dans la province du Sahel à Koutoukou au Burkina Faso a fait beaucoup de morts du côté des soldats burkinabès. L’état-major général des armées au Burkina Faso avait pris des dispositions particulières pour mener une riposte énergique à l’attaque terroriste.

D’après un communiqué des forces armées nationales, un ratissage a eu lieu au niveau de la zone de Koutoukou, ce qui a permis de neutraliser de nombreux terroristes. Ce jeudi 05 août, une nouvelle attaque a été perpétrée contre un convoi de l’armée burkinabè dans la province du Soum, qui est également située dans la région du Sahel.

Burkina Faso : des terroristes probablement venus du Mali tuent une dizaine de militaires

Cette fois-ci, les militaires burkinabès ont répliqué de la plus forte des manières. 5 assaillants ont été tués et un militaire burkinabè a perdu la vie. D’après le haut commandement de l’armée, deux autres soldats furent blessés pendant l’embuscade. Les individus armés qui ont réussi à échapper à la riposte des soldats burkinabès se sont par la suite évaporés dans la nature laissant derrière eux du matériel de guerre.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom