Les autorités judiciaires iraniennes ont mis fin à une union célébrée entre une petite fille de 11 ans et un homme âgé de 22 ans. L’information a été en effet relayée par le média local Rokna.net. Tout serait parti de la vidéo de cette cérémonie qui a été diffusée sur le réseau social Twitter par une journaliste iranienne. Elle dénonçait la loi en vigueur dans ce pays du Moyen Orient qui autorisait le mariage des filles à partir de 13 ans. La vidéo avait suscité tant l’indignation que la colère des internautes et avait fait le tour du monde. Aussi, les juges de la province iranienne de Kohguilouyeh-et-Bouyer-Ahmad ont-ils identifié et convié à une rencontre les parents des deux conjoints.

Loading...

« La fillette est peu consciente… »

Les documents présentés par les uns et les autres sur l’âge réel de leurs enfants montrent qu’ils ne sont pas en phase avec la législation en vigueur dans le pays. «Nous pensons qu’à cet âge, la fillette est peu consciente» a fait remarquer l’un des membres de cette cour de justice. Les juges par contre, ont demandé aux familles d’attendre encore deux ans pour officialiser l’union qui sera célébrée sur autorisation de la justice. Les parents de leur côté, ont indiqué après la décision d’annulation du mariage qu’elle n’était pas encore formelle cette union. Les deux conjoints devraient passer du temps à mieux se connaître selon les propos des parents.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom