Isabelle Balkany

Levallois ne compte pas abandonner les Balkany. En effet, quelques jours seulement après que la justice ait rendu son verdict, condamnant le maire de cette ville située en banlieue parisienne à quatre ans de prison ferme avec mandat de dépôt immédiat, les habitants de Levallois ont décidé de se réunir afin d’apporter tout leur soutien aux époux incriminés.

En effet, ce sont plus d’une cinquantaine de personnes qui ont décidé de se réunir, de manière tout à fait spontanée, au lendemain de l’incarcération de Patrick Balkany, face à l’hôtel de ville. Une surprise à laquelle Isabelle Balkany, les traits tirés, émue aux larmes, ne s’attendait pas vraiment. Venue saluer et remercier ces manifestants aux pancartes et slogans évocateurs, ces derniers scandant « Liberty for Balkany », Isabelle Balkany a confié qu’elle ne voyait pas son époux passer trop longtemps derrière les barreaux.

Un rassemblement pour Patrick Balkany

« C’est pour Patrick ? Je vous aime ! Vous allez me faire pleurer » a-t-elle ainsi lancé, ajoutant que le fait de voir toutes ces personnes se réunir pour elle, sa famille, se rassembler et lui apporter du soutien était quelque chose de très émouvant, très touchant. Jointe au téléphone pas nos confrères du Parisien, celle-ci ajoute, « J’ai lutté pour ne pas craquer, mais j’en avais les larmes aux yeux, d’autant qu’ils m’ont promis de revenir dès demain (dimanche) ».

Isabelle Balkany, émue aux larmes

Visiblement affaiblie par le rendu du verdict, Isabelle Balkany a toutefois confirmé qu’elle allait assurer le maintien à la tête de la ville. Soucieuse d’en apprendre un peu plus sur la situation de son mari, cette dernière a pu l’avoir quelques minutes au téléphone ce vendredi soir, afin de s’assurer notamment s’il avait pu prendre ses médicaments. Elle n’a toutefois pas encore pu le voir, mais aura la possibilité de lui rendre visite à la prison de la Santé, lieu de son incarcération, dans les prochains jours.

Voir les commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom