La star hollywoodienne, Sylvester Stallone, aujourd’hui 73 ans, était  Hier Dimanche 8 septembre  le sujet d’un portait spécial de ‘’ Sept à Huit ’’, un magazine télévisé. Un portrait que le magazine voulait hors sentier battu, nous révélant les dessous d’une personnalité et d’un faciès hors du commun, qui avait fait de ‘’Rambo’’ une légende, et de ‘’Rocky’’ un film culte.

Loading...

« Sauvé des eaux… »

Ce faciès, Stallone le devrait, aurait révélé l’émission, à une tentative de sauvetage de noyade. Mais une noyade particulière celles du placenta. La mère de Stallone aurait eu au moment de la conception de la star de graves complications qui auraient obligé le personnel hospitalier à utiliser des forceps pour le sortir du ventre de sa mère. Cette opération si elle avait réussi à lui sauver la vie, lui aurait néanmoins sectionné un nerf commandant certains muscles du visage. Depuis, le petit Sylvestre devait faire avec cette ‘’grimace naturelle’’ et quelques difficultés d’élocution.

Ce ne serait donc pas des piqûres au ‘’Botox’’ ou des tentatives malheureuses de chirurgies plastiques qui auraient fait à cet acteur américain d’ascendance italienne, russe, française et juive, ce visage particulier.

Mais ce défaut qui aurait pu être pour lui un véritable handicap, se serait révélé un atout indéniable. Stallone n’avait plus à se forcer pour jouer les durs à cuire, dans ‘’Rambo’’ ou encore à montrer ce air peu cultivé, sans éducation mais hargneux et décidé à se faire une place  qu’on lui avait connu dans ‘’Rocky’’. En tant que star d’action, ce regard et cette voix ont fonctionné, et avait même représenté sa signature propre, comme une marque déposée, difficile à imiter.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom