Les récentes attaques perpétrées à l’encontre des installations pétrolières saoudiennes ont poussé le président russe, Vladimir Poutine, à intervenir. En effet, ce dernier a invité Riyad à suivre l’exemple d’Ankara, en commandant des missiles russes afin de mieux préparer sa défense. Un peu à la surprise générale, le chef du Kremlin profitera de l’occasion pour citer le Coran.

Alors qu’il se trouvait en Turquie, à l’occasion d’un sommet tripartite organisé conjointement avec l’Iran, le président russe, Vladimir Poutine, a estimé que Riyad devait améliorer ses systèmes de défense. Il a donc invité le Royaume à se doter d’armes russes. Afin de donner plus de poids à sa sortie, le chef de l’État a ensuite cité un verset du Coran qui appelle au rejet de toutes formes de violences.

Poutine cite le Coran

Faisant référence à la sourate 3 Al-Imran, verset 103 du Coran, Poutine se lance alors, “Souvenez-vous de la miséricorde d’Allah. Allah a pacifié vos cœurs et a fait de vous des frères”. Il continuera ses explications en rappelant que le monde entier est supposé être relié. Aujourd’hui, c’est bien ce lien sacré qu’il faut préserver en le faisant passer devant toute chose. Pour cela, Poutine invite alors les autorités saoudiennes à prendre leurs responsabilités en suivant les préceptes du Coran.

Une sortie osée pour le président russe

Toutefois, une seconde possibilité s’offre à eux, à savoir, acheter des systèmes de missiles antiaériens, S-300 ou S-400. Une manière pour le président russe d’introduire ses produits et de se faire entendre, provoquant d’ailleurs les sourires du président iranien Rohani et les rires plutôt gênés de la délégation l’accompagnant. Le débat concernant l’utilisation de la religion à des fins purement commerciales peut ainsi être lancé. Toutefois le président Poutine semble rester droit dans sa démarche et si l’Arabie Saoudite venait à l’entendre, ce dernier aurait forcément réussi son coup.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom