Il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéienne. Après l’ode à la démocratie entonnée à l’historique Conférence des forces vives de la nation en 1990, le Bénin est retombé depuis avril 2019 dans une crise politique qui a semble-t-il consacré la déchéance de cette démocratie louangée 29 ans plus tôt. Une situation qui a amené le gouvernement en place à convoquer un dialogue politique.

Sur les 9 partis politiques convoqués à ces assises qui ont pris fin le samedi 12 octobre dernier , seuls 8 ont répondu à l’appel. La Dynamique Unitaire pour la Démocratie et le Développement (DUD) de l’ancien ministre Valentin Aditi Houdé a boycotté le dialogue qui a accouché de plusieurs recommandations. Au nombre de celles-ci, il y a la libération des prisonniers politiques, en l’occurrence ceux arrêtés lors des violences post-électorales des 1er et 2 mai 2019.

Ne plus régler les désaccords politiques par la violence

Abraham Zinzindohoué se rappelle encore de ces manifestations réprimées dans le sang. Alors qu’il intervenait récemment dans un débat radiodiffusé, ce membre de l’Union progressiste a invité chaque béninois à comprendre désormais  qu’il ne faut plus régler les différends politiques par la violence. Celle-ci n’a aucune filiation avec la politique encore moins avec la société.« La violence politique est d’un autre âge » a indiqué l’ancien président de la Cour suprême.

Abraham Zinzindohoué: «Le Nigéria a raison de fermer ses frontières» 

Talon seul ne pourra pas faire la paix

Revenant au dialogue politique, il estime que son épilogue invite les béninois à faire un effort individuel et collectif pour faire de la paix une réalité parce que soutient-il, le président Talon n’a pas une baguette magique pour faire la paix tout seul si celui ou ceux qu’il a devant lui n’est pas ou ne sont pas dans le même état d’esprit que lui.

Cette paix pourra être une réalité si la haine, les injures et les médisances se taisent estime M Zinzindohoué. L’homme politique a par ailleurs soutenu qu’il est juste de sanctionner en démocratie parce que la liberté et la responsabilité sont insécables.

Voir les commentaires

12 Commentaires

  1. Zamba grand klébé de l’autre , le régime de ta.lon que tu supportes est le pire régime de ***, que le bénin ait jamais connu , et cela le monde le sait ; ta chance , c’est de ne pas te retrouver devant moi , grand klébé

  2. Le Bénin n’arrivera pas à la paix tant que ne cessent les mensonges sur la déclaration des biens des autorités. Le margoulin n’a pas balayé sa devanture et demande aux autres de le faire. Quelle sorte ou bande d’élites dans mon pauvre pays???

  3. Mr devra allerrevoir les videos de ses emissions sur differents plateaux de radio et de TV ou il disait que les opposants n’auront leurs yeux que pour pleurer s’ils ne se conformaient pas aux lois liberticides et incoherentes. A cet age,on devra inspirer la sagesse et souffler aux oreilles de ceux qui nous gouvernent que les reformes ne se font pas dans l’exclusion. Il a assez etudie et accumule assez d’experiences politique et de vie sociale pour savoir que l’exclusion est comme la plaie du diabetique. Elle se cicatrise difficilement, parfois au prix d’une amputation. On vera qui sera ampute.

    • Vous qui parlez d’exclusion, êtes-vous vraiment instruit ?
      Il semble que vous radotez seulement.
      Il semble que vous n’aimez votre propre pays.
      Vous vous aimez. Donc individualisme. Si c’est cela, c’est grave pour la postérité chanté dans notre hymne national.

  4. hélas..ce zinzindohoué..n’est pas le seul….qui donne envie de vomir…!!!

    Jamais dans l’histoire politique du dahomez benin…on a jamais vu des cadres beninois..se rendre “petits”…

    Des compromissions…de ce niveau…c’est du jamais vu..

    Quelques uns qui aspirent..à diriger le bénin…cadres ayant atteint tous les sommets….sont là…et c’est devant eux….que des mans entiers..des bijoux de familles…sont accaparés…

    Ils ne disent rien…!!!…et vous savez pourquoi…?

    Le pouvoir qu’ils veulent excercer…c’est pas au nom du peuple beninois

    Le réquisitoire des forces de la résistance…fait froid au dos….

  5. Ce zinzindohoué n’a qu’à se mettre son conseil là où je pense ; les béninois n’ont pas de conseil à recevoir d’un ***** , **** de cet individu

    • Voilà!!! Comment cultiver la paix avec des gens sans éducation comme vous, produits d’un régime de voyous et de voleurs aigris d’avoir perdu des privilèges illicites?

  6. Une belle leçon pour nos compatriotes qui versent dans l’outrance, les injures et menaces
    On n’a plus de respect pour l’autorité, les aînés.
    On se cache derrière la politique pour se soustraire à l’étique et à la morale
    Je passais
    Le Plombier

    • “je passais”….
      Je te souhaite….de ne plus passer…et si tu peux rejoindre…pk10….définitivement..on ne va pas se plaindre

    • La plus grande insulte n’est pas toujours pas les mots. Elle est même souvent par les actes.
      *** injurie sans cesse la majorité des beninois (plus de 70% d’après son propre décompte, et plus de 90% selon d’autres) depuis 3 ans. Qu’il cesse et la paix reviendra.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom