Crédit : ERIC PIERMONT / AFP

BIC, l’entreprise française spécialisée dans la fabrication de stylos a racheté le Lucky Stationery Nigeria Ltd. La structure européenne créée depuis 1945 a annoncé l’information par le canal d’un communiqué ce mercredi 23 octobre 2019. Cette opération s’inscrit dans la dynamique de développement de ses activités sur le continent africain selon les précisions qu’apporte le communiqué. BIC, justifie le choix porté sur le LSNL, une structure nigériane par ses capacités qui se traduisent par son chiffre d’affaires assez élevé.

5 millions d’euros de chiffre d’affaires

« LSNL est le premier fabricant d’instruments d’écriture du Nigeria (environ 5 millions d’euros de chiffre d’affaires), avec environ 30 % de part de marché en volume » a expliqué l’entreprise française. Le communiqué ne mentionne tout de même pas le montant auquel l’entreprise nigériane a été rachetée. Il s’est juste contenté de poursuivre l’explication de son choix sur le Nigéria par rapport aux atouts que représente ce pays pour l’entreprise.

Pour lui, ce pays de l’Afrique de l’ouest est le « premier marché de stylos de la région (environ 425 millions d’unités par an), avec une croissance annuelle à deux chiffres prévue sur les cinq prochaines années ». Selon les prévisions, une nouvelle usine moderne verra le jour pour le LSNL.

Sa principale qui était située à Ilupeju-Lagos et qui s’occupait de la fabrication d’instruments d’écriture sera transférée dans le nord de Lagos plus précisément à Shagamu. Notons qu’avant cette acquisition, BIC opérait également au Nigéria depuis plus de quatre décennies.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom