photo d'illustration clôture en fer barbelé

L’information a été relayée par le quotidien Libération dans sa parution de ce mardi 08 octobre 2019. Trois contrôleurs de l’AIBD ont été interpellés par la gendarmerie. Ces derniers sont accusés de fraude et trafic mafieux de faux documents de voyage. Leur arrestation fait suite à une longue enquête de trois années menée par la section de recherches.

Les cerveaux de la bande arrêtés

Les trois contrôleurs Mamadou Diakhaté, Ibrahima Lô et Aly Emond Koné ont été appréhendés le samedi 21 septembre passé alors qu’ils avaient reçu la somme de deux millions de francs CFA pour laisser passer un sri-lankais qui voyageait avec de faux documents. La Section de Recherches a également interpellé deux autres personnes considérées comme les cerveaux du réseau selon la même source. Ces derniers étaient chargés de confectionner les faux documents de voyage. Leurs clients arrivaient donc à embarquer sans être détenteurs de titres de voyage valides.

Trois ans de filature

La Section de Recherches de la gendarmerie a commencé son travail de filature après avoir reçu le signalement des activités du réseau entre décembre 2013 et janvier 2014. Les éléments de la gendarmerie ont fini à passer à l’acte en infiltrant la file d’attente des passagers. Les contrôleurs ont été arrêtés après avoir validé les faux documents de voyage présentés par le passager sri-lankais.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom