Le pompier de l’Essonne qui avait dans une vidéo insulté le président de la République française Emmanuel Macron, a été suspendu ce mardi 22 octobre 2019. Nicolas B. dit avoir appris la nouvelle de sa suspension par courrier ce matin dans sa maison. Cette mesure punitive intervient une semaine après les manifestations du 15 octobre dernier durant lesquelles, le pompier avait dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux insulté Emmanuel Macron. A ce moment, il avait été visiblement blessé à la jambe par un policier qui aurait tiré sur lui à « bout portant ».

Il n’a pas été étonné pas la nouvelle

Au cours des manifestations du mardi dernier, Nicolas B. avait indiqué que c’était un CRS qui était responsable de sa blessure. Dans la vidéo, il avait terminé en disant « Macron, va te faire e****r ». La vidéo avait été visionnée plus d’un demi-million de fois sur Twitter. Notons que la suspension du pompier peut prendre jusqu’à quatre mois.

Emmanuel Macron : son avion victime d’une rébellion de pompiers 

Celle-ci est une mesure disciplinaire interne provisoire et se déroulera jusqu’au jugement prononcé par le tribunal de Versailles. Nicolas B. âgé de 39 ans, a fait savoir qu’il n’était pas étonné par la nouvelle de cette décision. Il a confié au journal Le Parisien que depuis qu’il s’est entretenu avec son chef de groupement, il s’attendait un peu à cela.

Une diminution de son salaire

La sanction subie par Nicolas B. implique une diminution de 900 euros sur son salaire. Selon lui, il n’empochera qu’une somme de « 1000 euros net par mois ». Ses avocates ont adressé une missive au chef de l’État hier lundi pour demander sa clémence par rapport à la situation. Pour rappel, dans l’après-midi du mardi 15 octobre 2019, des milliers de pompiers s’étaient réunis à Paris pour manifester.

A en croire les syndicats entre 5000 et 10 000 pompiers s’étaient rassemblés pour fustiger l’insuffisance de l’effectif ainsi que le manque de reconnaissance d’une profession « livrée à elle-même » face à l’explosion des requêtes d’assistance et de secours.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom