Les propos du polémiste Eric Zemmour sont au cœur des débats dans certains médias.  Sa dernière sortie au cours d’une convention autour de Marion Maréchal est restée dans toutes les mémoires. L’écrivain y avait tenu un discours empreint de xénophobie et d’islamophobie. Dans « C à vous » sur France 5, l’éditorialiste Jean-Michel Aphatie s’en est pris à l’écrivain à polémique et aux médias qui continuent de lui donner des espaces d’antennes malgré sa condamnation. Des propos qui ne sont de l’avis de tout le monde.

Zemmour comparé à Dieudonné

Pour Jean-Michel Aphatie, Eric Zemmour devrait être traité exactement comme le comédien Dieudonné. Ce dernier avait été boudé d’un bel ensemble par les médias depuis ses propos antisémites. Jean-Michel Aphatie ne comprend donc pas qu’Eric Zemmour ait toujours autant de place dans les médias et soit omniprésent sur les chaînes de radio et de télévision malgré ses propos haineux anti-arabes condamnés par tous et pour lesquels il avait été condamné pour incitation à la haine raciale, pour avoir récemment comparé l’islam au nazisme . Le polémiste est alors traité de « délinquant » par Aphatie qui s’en prend à ses employeurs tels que RTL, Le Figaro et Cnews.

Il plaide aussi pour une meilleure intégration de l’islam à la société française, dans le contexte de la tuerie de la préfecture de police perpétré deux jours plutôt par un employé musulman radicalisé. « Intégrer l’islam à la République est une nécessité. Cela doit nous conduire à réformer profondément la loi de 1905 »a-t-il notamment proposé.

Aphatie traité de « islamo-collabo »

Les propos très durs de Jean-Michel Aphatie à l’encontre d’Eric Zemmour et sa proposition de faire reformer une loi française ne plaisent pas à tout le monde. L’éditorialiste est repris par l’ex-journaliste de Charlie-Hebdo Zineb El Rhazoui qui le traite de « collabo ». Mais la journaliste du Figaro Judith Waintraub va plus loin et accuse Jean-Michel Aphatie de recourir à des « arguments islamo-collabo ». Des propos qui sonnent comme une insulte et une intelligence avec l’ennemi dans le contexte actuel de la tuerie sauvage de la préfecture de police de Paris.  

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi avoir condamné Dieudonné à cause de la liberté d’expression, et laisser Zemmour l’exercer librement à sa guise. Il y à ” deux poids et deux mesures “. Cette injustice interpelle…

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom