L’insécurité fait encore parler d’elle au Nigéria. Dans la soirée d’hier lundi, des individus non identifiés habillés en tenues militaires ont enlevé neuf personnes, dans la capitale nigériane, Abuja. L’information a été donnée ce mardi par des sources locales et la police. Celle-ci précise que l’enlèvement s’est déroulé à Pegi, un village situé dans la région de Kuje, et fait savoir que les éléments de la police ont été mobilisés pour secourir les personnes enlevées.

Un enfant de 12 ans enlevé

Même si on n’a pas assez d’informations concernant les victimes, des médias de la localité affirment que parmi ceux-ci figure un enfant de 12 ans. Le porte-parole de la police d’Abuja, Anjuguri Manzah a dit que les forces de l’ordre sont à pied d’œuvre pour mettre la main sur les criminels. Mais pour l’heure, il a recommandé aux citoyens nigérians d’être conscients de la situation et à éventuellement fournir des informations sur des activités suspectes qu’ils pourraient remarquer, aux autres agents de sécurité ainsi qu’à la police.

Les bandits avaient érigé un barrage

D’autres sources locales ont indiqué que les bandits avaient érigé un barrage et obligé les victimes à descendre d’un véhicule. Ce n’est que par la suite qu’ils les ont fait monter dans un autre véhicule qui attendait, pour ensuite disparaître. Rappelons que le Nigéria est un pays dont l’insécurité dans certaines régions défraie souvent la chronique. Le nord du Nigéria est souvent en proie aux attaques du groupe djihadiste Boko Haram. Selon un média étranger, la secte islamique a fait le mois dernier 200 000 déplacés dans le nord-est du pays.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom