Presque deux mois après la fermeture de ses frontières avec certains pays limitrophes dont le Bénin, le Nigéria compte visiblement moderniser la surveillance à ces postes frontaliers. Selon des informations relayées par des médias nigérians le président aurait donné son accord favorable à la modernisation de la douane.

Cette nouvelle mesure consiste en effet à faire assister les disciples de Saint Mathieu de certains outils technologiques modernes. A en croire les précisions qui ont été apportées sur cette option du gouvernement nigérian, cela permettrait de mieux contrôler le flux de la contrebande.

Technologie de gestion des frontières…

«Le président vient d’approuver la douane électronique. La douane électronique englobe le déploiement de la technologie de gestion des frontières, qui incorporera l’utilisation de drones, d’aéronefs et d’autres technologies géospatiales afin de pouvoir surveiller nos frontières » a notamment confié aux médias un proche du régime Buhari.

Celui-ci, a la certitude que dès que ces mesures entreront en vigueur, la contrebande au niveau des postes frontaliers diminuera de façon conséquente. « Une fois que cela sera en place, je pense que nous serons très sûrs de ne pas avoir besoin de murs pour être érigés. » a rajouté cette source dont les propos ont été rapportés par la plateforme d’information nigériane « The Nation ».

Celui-ci, a la certitude que dès que ces mesures entreront en vigueur, la contrebande au niveau des postes frontaliers diminuera de façon conséquente. « Une fois que cela sera en place, je pense que nous serons très sûrs de ne pas avoir besoin de murs pour être érigés. » a rajouté cette source dont les propos ont été rapportés par la plateforme d’information nigériane « The Nation ».

Toutes ces mesures interviennent alors qu’aucun délai pour l’ouverture des frontières n’a été donné. Dans un passé récent, le contrôleur général des douanes nigérianes confiaient lors d’une rencontre avec les hommes des médias, que tant que les voisins du Nigéria ne prendront pas des mesures claires, les frontières resteront fermées.

L’officiel nigérian faisait également remarquer que les recettes douanières avaient connu une vertigineuse augmentation depuis que la mesure relative à la fermeture des frontières est entrée en vigueur.

Voir les commentaires

3 Commentaires

  1. Nous c”est la sécurité qui nous préoccupe et non la contrebande; nous sommes très favorable à l’usage de drones transfrontalier!

  2. Tout ça ne servira à rien. Les douaniers Nigerians s’enrichissent sur cette affaire là sur le dos de leur Buhari là. Les marchandises continuent de passer la nuit, l’essence continuent de venir ici. Les drones permettront juste au douaniers de s’enrichir.
    Épuis ils ont des drones et ne peuvent surveiller Boko haram..? De la distraction stérile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom