La décision du gouvernement de mettre sous administration provisoire la Société nationale de commercialisation des produits pétroliers (Sonacop) est vue d’un très bon œil par le syndicat de la maison. Au cours d’une Assemblée générale extraordinaire qu’il tenait hier mardi 15 octobre, le Syntra-Sonacop a applaudi la volonté du gouvernement de restructurer la société.

Pour la patronne du syndicat Mireille Hounsegbé, la décision prise par l’exécutif est « un nouveau souffle de vie (que le gouvernement) donne à l’entreprise ». « C’est un secteur vital de l’économie béninoise qui est en train d’être sauvé et l’emploi de nombreux travailleurs sauvegardé » ajoute-t-elle, tout en rappelant que la mise sous administration provisoire de la Sonacop n’est pas une première.

En 2006, la société avait déjà vécu cette expérience qui s’est avérée très satisfaisante. En effet, c’est pendant cette période que l’entreprise a été très bien gérée avec pour conséquence une amélioration significative de sa situation financière, fait-elle savoir. La décision du gouvernement de mettre la structure sous administration provisoire est aussi une façon pour l’exécutif de reconnaître la dimension de service public de la Sonacop et le caractère stratégique du secteur pétrolier, poursuit Mme Housegbé qui dit rêver d’un grand destin pour la   société.

Bénin : Restructuration de la Sonacop (Conseil des ministres) 

“Faire de la Sonacop pour le Bénin, ce que Total est pour la France”

« Notre rêve est de faire de la Sonacop pour le Bénin, ce que Total est pour la France, ce que Shell est pour la Grande Bretagne, ce que Sonabhy est pour le Burkina-Faso » a-t-elle déclaré. Il faudra donc un administrateur de vision comme celui de 2006 pour mener la barque Sonacop à bon port. Le personnel a d’ailleurs dressé un portrait-robot de l’administrateur qu’il désire voir à la tête de l’entreprise.

Cet homme ou cette femme doit être capable de management, de gestion. Cet administrateur devra aussi avoir la capacité de lire les états financiers de la Sonacop et faire une bonne lecture et une bonne interprétation du diagnostic de l’entreprise, font-ils savoir.

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom