Alors que le nord-est de la Syrie est désormais sous le feu des armes turques, la ville de Raqqa elle a été frappée par un attentat-suicide revendiqué mercredi par les forces du groupe État islamique. L’attaque elle, n’a pas fait de victime mais la ville étant contrôlée par les Kurdes, le message est lourd de sens.

En effet, pour beaucoup d’experts, les Kurdes vont devoir faire face à deux fronts. D’un côté, la Turquie souhaite se débarrasser de ceux qu’elle considère comme des terroristes. Une offensive qui pourrait favoriser le retour des forces djihadistes de Daesh qui pourraient profiter de l’occasion pour, eux aussi, s’en prendre aux Kurdes. En minorité, les forces démocratiques syriennes (FDS) pourraient alors subir un double revers tragique pour eux et l’équilibre de la Syrie.

Offensive lancée en Syrie : Erdogan fonce tête baissée

Une attaque revendiquée par Daesh

L’offensive perpétrée à Raqqa elle, a été menée par deux kamikazes, qui ont fait exploser leurs ceintures explosives à la suite d’un long affrontement avec les FDS d’une heure environ. Ces derniers ont effectivement attaqué le centre de Raqqa, prenant en cible l’un des centres de réunion du Conseil militaire de Raqqa, affilié aux FDS qui a d’ailleurs estimé que cette attaque était un message clair envoyé par les djihadistes. Selon les forces Kurdes, Daesh va bel et bien tenter de profiter de l’invasion turque pour placer ses pions.

Daesh pourrait profiter des attaques turques

Si d’aventure l’Etat islamique réussissait à reprendre ses positions, c’est toute la politique américaine en Syrie qui prendrait un coup. Les FDS, soutenues directement par Washington ont affirmé après la reprise de Baghouz que l’E.I. n’était plus. Toutefois, plusieurs cellules dormantes continuent d’être créées et celles-ci n’attendent que le moment opportun afin de reprendre le contrôle de la région. Pour certains experts, certains chefs du groupe pourraient ainsi être tenté d’organiser une restructuration et profiter des événements actuellement en cours afin de faire renaître l’organisation en tant qu’entité.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom