Le football béninois surfe sur une bonne vague depuis l’historique qualification des écureuils pour les quarts de finale de la Coupe d’Afrique des Nations, CAN Egypte 2019. Hier lundi 1er octobre, les écureuils locaux ont sorti le grand jeu alors qu’ils faisaient leur entrée dans le tournoi de l’Union des fédérations ouest-africaines de Football (Ufoa) qui se joue actuellement au Sénégal. Le 11 national a dominé le Sily national de Guinée sur le score de 2 buts à 1.

Le premier but du match portait les griffes de Gaston Houngbédji. L’écureuil a marqué à la 27 e minute de jeu. Le but égalisateur est intervenu en toute fin de rencontre (88e minute). Il est signé Morlaye Sylla. On s’acheminait donc vers la séance fatidique des tirs au but quand Jérôme Bonou noie les espoirs des guinéens par une somptueuse réalisation dans le temps additionnel (93e minute). Le Bénin s’envole donc pour les quarts de finale de la compétition. Ils affronteront le Sénégal, à ce stade de la compétition.

Journées FIFA d’octobre: Les 21 joueurs de Michel Dussuyer avec le retour de Farnolle et Salomon 

Ils rendent justice au championnat béninois

La victoire des écureuils locaux rend justice au championnat béninois qui a pour une première fois été joué jusqu’à son terme. L’une des équipes championnes à savoir Esae FC fait d’ailleurs un très bon parcours en Coupe des Confédérations africaines de football. Elle a déjà passé les deux premiers tours de la compétition. Ce qui n’était jamais arrivé depuis plusieurs années. Pour atteindre les phases de groupe du tournoi, les universitaires doivent encore passer le tour de cadrage. Avec leur état d’esprit, ils ont la possibilité de sortir vainqueur et d’écrire définitivement leurs noms dans les annales du football béninois comme les dragons de l’Ouémé à l’époque.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom