Ancien lieutenant et aujourd’hui virulent contempteur de Patrice Talon, Candide Azannai ne manque aucune occasion pour critiquer sévèrement l’actuel locataire du palais de la Marina. Dans un récent post publié sur sa page Facebook, l’ex ministre du régime en place a dit tout le mal qu’il pense de l’interview accordée par le numéro 1 Béninois à France 24 et RFI.

Pour lui, Patrice Talon n’a pas assumé ce qui s’est passé au Bénin. Il « a voulu tout mettre sur les autres : Des lois qui auraient été votées par les députés qui étaient là avant son arrivée au pouvoir ; des chasseurs qui auraient tué. Et lui Patrice Talon ? Rien il n’a fait? » s’interroge Candide Azannai. Voyant qu’il est manifestement impossible d’échapper à son propre piège, il affirme que « tout ça relève du passé », s’indigne le leader du parti Restaurer l’Espoir.

Il a du mal à fixer l’ensemble des béninois sur le nombre de morts

Pour l’opposant, le chef de l’Etat espère que le peuple acceptera passer par perte et profit  l’imposture des lois liberticides, l’exclusion électorale, les tueries, la confiscation sanglante du pouvoir législatif, la corruption des esprits par son monologue politique ubuesque des 10, 11, 12 octobre 2019 et le coup d’Etat constitutionnel. Mais le moins qu’il puisse faire est de rendre justice aux âmes des innocentes victimes, estime l’ancien ministre .

Il a par ailleurs regretté l’incapacité de Patrice Talon à donner avec exactitude le nombre de morts lors des violences au Bénin. Il se demande ce que valent concrètement l’évocation du Procureur et du Ministère de l’intérieur si le président a du mal à fixer l’ensemble des béninois sur le nombre de morts recensés effectivement par l’Etat béninois. L’autre pan de l’interview abordé par Candide Azannai, c’est le clin d’œil fait à Boni Yayi par Patrice Talon.

« Reste quoiqu’il peut te coûter » : Azannai livre les conseils d’un ministre quand il voulait démissionner 

« Vous avez revendiqué le chapeau, vous le portez et il dégouline des sangs des innocentes victimes »

Le premier magistrat a en effet demandé au président d’honneur des FCBE de rentrer au pays. Candide Azannai prévient qu’aucune entente entre Talon et Yayi  ne « saurait être le solde ni des innocentes victimes ni de la cause, encore moins de l’objectif de la Résistance nationale ». La lune de fiel continuera donc entre l’opposant et son ancien patron. La sortie médiatique de celui-ci ne l’aura convaincu sur aucun point.

« Cette interview fût un sombre tableau » dira-t-il rappelant que locataire du palais de la Marina avait dit à la veille des législatives qu’il était prêt à porter le chapeau d’une élection exclusive. « Vous avez revendiqué le chapeau, vous le portez et il dégouline des sangs des innocentes victimes » affirme-t-il.

Voir les commentaires

7 Commentaires

  1. A sonagnon….je dis…!!

    La meilleure conquete..de l’homme…c’est l’éducation….!!!

    En effet…celui qui a au moins le bac….si quelqu’un lui dit j’ai un contener..de dollards au port…pour vous rendre tous riches…eh bien ce dernier saura que c’est du mensonge..puisqu’il dispose du discernement cognitif

    Au contraire..un illétré analphabete…qui a déjà du mal à survivre…ne se permet de réfléchir

    Il veut des trucs basics

    Et celà notre probleme

    Rappellez vous…dans ce forum…j’ai dit que je ne suis pas un démocrate..puisque celà impose des préalables…

    Donner le droit de vote..à certains….est un couteau qu’on leur met entre les mains…

  2. Quand je lis AZANNAÏ j’ai mal!!!! Cet homme devrait être lynché !!!

    Je me rappelle lors de la campagne présidentielle, j’étais au Bénin pour la cause, à Bohicon je discutais avec des compatriotes pour la plus part d’un niveau intellectuel très bas!!!

    Pour me contredire c’est un audio de AZANNAÏ qu’on me sert. Impossible de faire comprendre à mes interlocuteurs que Patrice TALON est le mauvais à faire.
    Aujourd’hui, il dit quoi???

    Il est à l’origine du problème que nous avons!!!!
    On peut se tromper il est vrai, mais en politique quand on se trompe à se point, on disparaît.

  3. Azanaî a été, il me semble, dans un passé récent, ministre de la défense. Il a oublié aussi vite ce qu’on appelle responsabilité régalienne des forces de défense et de sécurité. L’armée et la Police ont le monopole de la violence légitime lorsque la Patrie est prise en otage par des mercenaires de chasseurs loués et instrumentalisés par des apprentis politiciens irresponsables comme Azanaî.

    • dodjivi…et que passe t il…quand quelqu’un dit en toute connaissance de cause qu’il porte le chapeau en déniant au peuple un libre choix…?

      Ignorait il..les conséquences de ce port de chapeau

      Votre mauvaise foi manifeste…qui est l’une de vos caractéristiques…(vous les rupturiens)…c’est de voir les conséquences…et non la cause

      La recherche des boucs émissaires c’est facile…mais rassurez vous…et compter les jours

      Puisque tout celà du passé au vite que nous le croyez pas..

      Celà nous a permis…de distinguer…les gens parmi nous…

      • Mr le savant y a t-il de consequences sans cause? Y a t-il d’effets sans cause? Combien de fois ne les avait-on pas avertis de ne pas se laisser manipuler? De ne pas ceder a ceux qui les appelaient au soulevement populaire pour regler leur probleme politique personnel? Combien ont ete tues parmi ceux qui sont restes chez eux a la maison tranquillement ou qui vaquaient a leur activite? Ou ces opposants commanditaires de ces violences ont-ils mis leur enfants ou famille en ce moment la?

  4. franchement ce type m’énerve grave….!!!

    Quand est ce qu’il fera son auto critique..sa responsabilité de ce que nous vivons..

    Philosophe politicien…malade d’un égo surdimentionné…j’en rage…!!!

    Les conteners de dollards stockés au port…

    Le racisme anti zinsou…

    N’est ce pas tout celà…agité devant un peuple de ***s cupides…croyant au miracle…qui nous ont mis dedans…?

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom