A compter de ce mardi 26 novembre 2019, les éléments du Parquet national financier vont écouter une série de personnes à l’Hôtel de police de Lyon. Ces auditions qui font suite  aux perquisitions réalisées au domicile de Gérard Collomb et à la mairie de Lyon s’inscrivent dans le cadre de l’enquête sur «détournements de fonds publics » au profit de l’ex-compagne du maire de Lyon.

Des auditions en cours…

Durant les prochaines 48 heures, le Parquet national financier (PNF)  auditionnera plusieurs membres de l’administration municipale de Lyon. Sur cette liste, figurent en effet, plusieurs fonctionnaires, chefs de service ainsi que des élus de la ville. L’objectif sera de comprendre les tenants et aboutissants de l’emploi accordé à  Meriem Nouri, ancienne compagne du maire de Lyon.

C’est le traitement exceptionnel dont bénéficie cet agent municipal qui a mis la puce à l’oreille de la Chambre régionale des comptes. Cette instance a par la suite affecté les éléments au Parquet national financier qui a ouvert une enquête. A en croire le rapport déposé par la Chambre régionale des comptes sur cette affaire, d’énormes irrégularités ont été observées.

Des heures supplémentaires exceptionnelles

« Cet agent est en effet le seul à avoir bénéficié d’un forfait mensuel de 25 h supplémentaires pour une période courant jusqu’au 31 décembre 2999. » a notamment fait remarquer le rapport. En plus de la masse horaire supplémentaire plutôt particulière, rien ne permet en effet de savoir le poste ou le rôle qu’a joué au sein de l’administration municipale l’ex-épouse du maire durant toute la période ciblée.

« Cet agent n’est plus évalué par son employeur depuis son affectation, en 2009, à la direction générale des ressources humaines. Il n’apparaît pas dans l’organigramme détaillé de cette délégation où il est pourtant affecté, n’a pas bénéficié de congés annuels et n’a jamais été placé en congé maladie ordinaire », mentionne également la Chambre régionale des comptes.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom