La deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021 se joue ce dimanche dans le groupe L où le Bénin reçoit la Sierra-Leone au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Ce match est déjà décisif pour les Ecureuils du Bénin dans la course à la qualification. Après leur défaite de mercredi dernier à Uyo face au Nigéria (1-2), les Ecureuils du Bénin jouent gros cet après-midi (14 heure, 13 GMT) au stade Charles de Gaulle à Porto-Novo devant la Sierra Leone.

Dernier du groupe, le Bénin se doit de gagner ce match pour vite se repositionner. Donc, Michel Dussuyer et ses poulains semblent déjà avoir le dos au mur. Et ce match s’annonce intense avec une équipe de Sierra Leone assez physique et de la chaleur qui sera au rendez-vous. Alors, les péripéties qui ont entouré l’après-match d’Uyo, ne sont pas du genre à permettre aux Ecureuils de se présenter sur la pelouse dans les meilleures conditions.

Préparation des écureuils

Après le match du mercredi dernier l’équipe béninoise a eu du mal à revenir au bercail. Ce n’est que tard dans la nuit du jeudi qu’elle est revenue. De sorte qu’elle n’a eu que deux séances d’entraînement pour préparer cette réception des Sierra-Léonais. Et donc, la récupération après le match contre le Nigéria ne s’est pas faite au mieux. A cela s’ajoute la chaleur qui va éprouver les joueurs béninois.

C’est vrai, la Sierra Leone n’est pas une équipe qui sait gagner à l’extérieur. Il faut remonter au 8 septembre 2002 pour voir la dernière victoire à l’extérieur de cette équipe à Malabo face à la Guinée-Bissau (3-1).  Il faudra donc que Dussuyer fasse attention à son ‘’Onze’’ entrant et à la débauche d’énergie dans cette rencontre qu’il faut gagner à tout prix.

L’équipe in peut compter sur une défense plus armée que celle face au Nigéria avec le retour d’Olivier Verdon. Obnubilé par son 4-1-4-1 ou son 3-5-2, le technicien français du Bénin doit faire évoluer son équipe dans un autre registre. Pour se qualifier, il faut d’abord assurer les neuf points sur les trois matches à jouer à domicile dont celui de ce jour. Alors, l’équipe béninoise doit être plus offensive.

Il faut aussi prendre des risques comme titularisé Yannick Agemon dans un milieu à quatre et avoir deux attaquants que sont Poté et Mounié. Depuis 2011, sur cinq matches joués, le Bénin a fait deux victoires, deux défaites et un nul. Cela d’autant plus que, le stade Charles de Gaulle semble un stade qui ne marche pas trop aux Ecureuils. Il est vrai l’adversaire du soir est une modeste équipe.

Eliminatoires CAN 2021: Les Ecureuils du Bénin perdent devant les Super Eagles

Cette équipe est venue au Bénin sans son meilleur buteur Mohamed Buya Turay, son gardien titulaire Solomon Zombo Morris (blessé à la cheville) et Kei Kamara (il a pris sa retraite avec la sélection nationale). Mais, les Ecureuils doivent faire attention à une surprise.

Voir les commentaires

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom