Ph: Getty Images

Le phénomène de racisme n’aura visiblement épargné aucune personne de couleur aux Etats-Unis. L’épouse de  l’ancien président américain a confié très récemment des scènes qui l’ont marqué dans sa plus tendre enfance. Alors qu’elle présidait une rencontre de sa fondation dont le thème est dédié à la lutte contre le racisme, Michelle Obama est revenue sur le traitement qui était réservé aux personnes noires à chaque fois qu’elles intégraient une nouvelle localité.

Le White Flight…

Selon les confidences de l’ex-première dame des Etats-Unis, certaines familles blanches étaient contraintes de déménager systématiquement quand une famille noire emménage dans le même quartier. Ce phénomène appelé White Flight a laissé de très mauvais souvenirs à Michelle Obama qui s’en souvient plusieurs années après. « Quand nous emménagions, les blancs déménageaient car ils avaient peur de ce que nos familles représentaient » s’est rappelé l’épouse de Barack Obama.

Un danger pour l’unité d’une nation

Elle fait remarquer que ces agissements étaient très mal perçus de la part de la communauté noire. Elle rapporte également que beaucoup de familles dont la sienne faisait beaucoup d’efforts pour s’intégrer. « Les familles modèles comme la nôtre faisaient tout ce qu’elles étaient supposées pouvoir faire, et même plus encore » indique-t-elle. L’épouse du 44ème président des Etats-Unis estime que plusieurs années après, le phénomène du White Flight est toujours d’actualité. Pour elle, il se traduit par la ségrégation liée à « la couleur de peau et la texture des cheveux ». Elle finit par faire remarquer que ces faits ne sont pas de nature à renforcer l’unité d’une nation.

 « Voilà ce qui divise des pays : des choses artificielles qui n’ont rien à voir avec les valeurs que les gens donnent à la vie. » a-t-elle conclu. Notons que l’ex first lady a étudié dans des universités de grande renommée comme Princeton et Harvard. Elle est avocate de formation et occupé la fonction d’assistante du maire de Chicago.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom