Le samedi 02 novembre, le navire Bonita, arrivé en rade le 28 octobre a été attaqué par les pirates, à environ 9 milles de la passe d’entrée du port autonome de Cotonou. Les bandits des mers ont par la même occasion kidnappé le commandant du bateau et 8 membres d’équipage. Le président béninois a rencontré  ce lundi 04 novembre au palais de la Présidence les forces navales et les acteurs chargés de sécuriser les eaux béninoises. C’est ce que rapporte le journal Le Matinal.

Cette réunion a été convoquée par Patrice Talon  pour évaluer la situation et prendre des mesures afin de renforcer la sécurité des eaux nationales. Il a d’ailleurs profité de la rencontre pour demander aux forces navales de mettre un dispositif efficace en place pour une lutte sans merci contre les pirates dans les eaux territoriales béninoises. Notons que les marins kidnappés n’ont pas encore été libérés.

De hardis pirates

Dans un communiqué, le port de Cotonou a présenté sa profonde compassion aux otages, leurs familles et les autres membres de l’équipage du Bonita avant d’ajouter qu’il faisait tout ce qui est en son pouvoir pour faciliter les enquêtes en cours. Il faut dire que les pirates qui ont attaqué le navire Bonita ont fait montre d’une certaine outrecuidance parce que la France mène actuellement une opération contre eux dans les eaux du Golfe de Guinée.

Piraterie au Port autonome de Cotonou: quel sort pour les neuf otages ? 

Cette opération intitulée « Grand African nemo » avait pour objectif de sécuriser les eaux des pays de ce golfe de Guinée. Elle devrait durer une dizaine de jours. 14 pays africains participent aux manœuvres.

Voir les commentaires

6 Commentaires

  1. Le Regime PRPB est meilleur que ce que nous vivons aujourd’hui. Meme KEREKOU qui avait ete une Personne d’arme, ne l’a fait a aucun Citoyen du pays.
    Je deplore ce que je vois de mon pays. Cela me rend tres triste.

  2. Donc ceux la dont tu parles Mr Che Gue profitent du desordre qui reigne dans un pays pour en y ajouter.
    La France n’est rien pour ca. Notre armee est seulement la pour je ne sais quoi dire. La maison de KEREKOU est encerclee par l’armee. au lieu de proteger la Population.

  3. Tout est impose par la force ( Par les armes ) au Benin. Presque rien n’est n’est negociable. Notre armee est la pour proteger la Population. Mais celle-ci pour rolle de terroriser le peuple.
    Donc

    • Mr Che Gue, je pense qu’il faudrait arreter d’accuser la France a tort. Naturellement nous utilisons la langue francaise pour nous exprimer.
      Est-ce qu’il y a une base francaise au Benin? je dis Non !
      Notre pays a une Armee et Equipee aussi. Mais, notre presente armee est la pour intimider la Population, Imposer tout par la force.

    • Le Kidnapping, les Djihadistes, terroristes et autres, ceux -la Profite du K.O reignant dans un pays pour agir.
      Nos autorites sont a present preoccuper de comment faire pour se maintenir au pouvoir. Les legislatives par la force, les deputes installes par la force ( L’armee ), la Maison de KEREKOU est entrain d’etre Arrache par la force.
      Les militaires ont occupes les alentours de la maison ” Filao “

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom