Ph : AFP

La fin d’année approche à grande vitesse et l’ombre d’un nouveau Shutdown plane à nouveau sur les États-Unis. Depuis que Donald Trump a été élu à la tête de la maison blanche, les USA ont connu deux Shutdowns. La nation la plus puissance au monde a connu son plus long Shutdown entre fin 2018 et début 2019 lorsque la plupart des budgets de l’administration américaine furent gelés.

Fin 2018, les Démocrates et les Républicains ne sont pas parvenus à trouver un terrain d’entente pour trouver un budget d’État à long terme. Le principal blocage était lié au fait que Donald Trump voulait à tout prix financer la construction de son mur le long de la frontière avec le Mexique.

Trump anticipe

La construction de ce mur est l’une des promesses de campagne du locataire de la maison blanche pour lutter contre l’immigration clandestine. Afin d’éviter un nouveau Shutdown, le magnat de l’immobilier a pris les devants et a signé ce jeudi 21 novembre, une mesure provisoire qui a été adoptée par le Congrès.

Ce compromis budgétaire restera en vigueur jusqu’au 20 décembre prochain. Il faut noter que cette mesure du président américain a été préalablement approuvée au niveau du Sénat où les Républicains sont majoritaires. 74 voix ont voté pour l’adoption de la mesure et 20 se sont prononcés contre.

C’est au niveau du Congrès où les Démocrates sont majoritaires, que ça été le plus corsé mais la mesure du président Trump a finalement été approuvée. Ce budget provisoire va prendre en compte une hausse des salaires au niveau de l’armée américaine et le financement du vaste recensement qui est prévu pour 2020.

D’autres programmes très importants dans le secteur de la santé seront également visés. Pour cette fois, Donald Trump a voulu anticiper les choses afin d’éviter de subir une nouvelle situation stressante durant la fin d’année.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom