Microsoft l’a admis, la société a perdu face à Android et Google. En effet, de nombreux fans de la première heure de la société fondée par Bill Gates ont eu l’espoir fou de voir les Windows Phone reprendre du terrain sur Android et doubler Google dans la course aux smartphones. Toutefois, pour Bill Gates, il ne fait aucun doute qu’il s’agissait là d’une erreur.

Plus incroyable encore, selon Bill Gates cette erreur serait même la plus grosse de toute sa carrière. Cependant, selon ses dires, cet échec s’explique assez facilement, une bataille antitrust ayant conduit Microsoft et Google en justice en 2001 étant responsable de cette lourde défaite. En 2000, Windows se lance déjà dans le secteur de la téléphonie en dévoilant son Windows Mobile. Cependant, sa firme sera alors coupée dans son élan par une condamnation pour « abus de position dominante ».

Microsoft, beaucoup trop en retard

Résultat, selon Bill Gates, Microsoft a pris du temps à se rendre compte de l’importance du secteur mobile laissant ainsi la place à Apple et Google. « Il ne fait aucun doute que la poursuite antitrust était une mauvaise chose pour Microsoft. » affirme ainsi Bill Gates, ajoutant que le monde entier utiliserait des Windows Phone si cette affaire n’avait pas été jugée. Distrait, Gates perd alors du terrain et rate de juteux contrats, notamment avec Motorola. « Nous étions en retard de trois mois sur la sortie » continue-t-il ainsi, sans toutefois dévoiler sur quel téléphone, Windows aurait pu développer sa technologie.

Un retard qui s’est accru lorsque Google a finalement racheté Android en 2005 et qu’Apple a surpris le monde entier en faisant apparaître, sous l’égide de Steve Jobs, les premiers smartphones. Aujourd’hui, Microsoft a d’ailleurs décidé de totalement stopper sa course au mobile et s’est même récemment alliée à Google.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom